BFM Business

Pour Yves Jégo, les enseignants ne travaillent pas assez

-

- - -

Le député UMP Yves Jégo demande que le temps de travail des enseignants soit aligné sur celui des autres fonctionnaires. Pour lui, il est anormal que les collèges et les lycées ne soient ouverts que 165 jours par an. Tollé chez les enseignants.

Yves Jégo demande aux enseignants de travailler davantage. D'après lui, les collèges et les lycéens sont fermés au public 200 jours par an. Hier jeudi sur son blog, il a donc réclamé que le temps de travail des enseignants soit allongé et aligné sur celui des autres fonctionnaires (1600 heures par an). Ce qui permettrait à l'Education nationale de « mieux remplir sa mission, sans creuser un nouvel abîme budgétaire ! »

Tout part d'une petite devinette, postée sur le profil du réseau social Twitter du député UMP de Seine-et-Marne. « Connaissez-vous un service public fermé et inaccessible 200 jours par an ? » demande Yves Jégo. Réponse dans un billet publié sur son blog : il s'agit selon lui du « service public éducatif », en premier lieu les collèges et les lycées.

Pour Yves Jégo, une solution. Il faut « aligner le temps de travail des enseignants sur celui des autres fonctionnaires ».

Scandale chez les enseignants

Tollé chez les enseignants, qui rappellent que le temps de présence devant la classe est bien inférieur au temps réel de travail.

Pour Thierry Cadart, secrétaire général du Syndicat général de l'éducation (SGEN-CFDT), « la plupart des enseignants travaillent bien plus que 1600 heures par an, déjà aujourd’hui. Il n’y a pas que les cours et les corrections, il y a les réunions avec les parents, avec les équipes pédagogiques. Comment croyez-vous que se mettent en place les voyages scolaires ? On est sur une vision du décompte du temps de travail des collègues qui est complètement à côté de la plaque ».

De nombreux enseignants ont également réagi sur internet. Sur le réseau social Twitter par exemple, l'un d'eux écrit: « je vous invite à constater que monsieur Jégo a passé 18 jours à l’Assemblée en un an ».

Un autre utilisateur nommé Torr_reor dit: « qu'on lui donne un temps complet de prof de SVT en ZEP, on verra si 18h/semaine c'est pas assez ».