BFM Business

Plans sociaux : le coût du travail en question

BFM Business
Avec l'un des coûts du travail les plus élevés d'Europe, la France serait un pays peu compétitif. Pour l’opposition, c'est une explication aux mauvais chiffres de PSA. Le gouvernement réfute mais travaille sur des dispositifs pour réduire ce coût du travail.

PSA a annoncé jeudi matin la fermeture de l'usine d'Aulnay et la suppression de 8.000 postes en France, via 6.500 départs et 1.500 reclassements internes. Pour certaines, notamment, à droite, la faute en revient à la compétitivité, qui serait un mal récurrent des entreprises françaises. Le cout du travail est particulièrement visé. Le président du directoire de PSA Peugeot Citroën, Philippe Varin, s'est prononcé pour une baisse "massive" du coût du travail en France. "Pour restaurer nos marges, il y a une marge de flexibilité sur le coût du travail. Nous avons le coût du travail le plus cher en Europe et nous produisons 44% de notre production en France, donc il faut baisser les charges qui pèsent sur le travail de manière massive", a déclaré M. Varin.

"Le coût du travail le plus cher en Europe"

Le gouvernement a relancé cette semaine le grand chantier de la compétitivité à l'occasion de la conférence sociale. Le Premier ministre socialiste, Jean-Marc Ayrault, a affiché l'ambition d'"améliorer la compétitivité de nos entreprises", dont une des pistes de réflexion pourrait passer par une hausse de la CSG.