BFM Business

Pas de "bataille fratricide" à la CGT

BFM Business

Des débats mais pas de bataille. Un seul nom devrait être soumis au vote le 7 novembre pour succéder à Bernard Thibault à la tête de la CGT, a déclaré Eric Aubin, un temps cité comme futur numéro un, sur BFM Business.

"Il y a un débat en interne sur la façon de diriger l'organisation syndicale CGT" et "on va avoir un débat pour savoir qui sera le mieux à même de conduire la CGT mais il n'y a pas de bataille fratricide dans l'organisation", a-t-il assuré.

Selon lui, "il y a des évolutions qui ont eu lieu au cours de ces dernières années, certaines doivent être discutées, c'est l'objet du débat qu'on a en ce moment. C'est un débat tout à fait serein".

BFMbusiness.com