BFM Business

Nouvelle journée de lutte prévue à l'usine Goodyear

BFM Business

L'histoire Titan ne s'appaise pas. La CGT de Goodyear appelle à une nouvelle "journée de lutte" mardi 26 février à Amiens-Nord pour protester contre le projet de fermeture du site et va attaquer le PDG de Titan International en diffamation, a indiqué vendredi à l'AFP le représentant du syndicat, Mickaël Wamen.

La CGT, syndicat majoritaire, invite les salariés à des débrayages de quatre heures par équipe pour prendre part à cette "journée de lutte" : barbecue sur le parvis de la mairie d'Amiens, suivi d'une manifestation dans les rues de la ville.

Pour clôturer la journée, "1.173 kilos de pneus usagés" doivent être brûlés, symbolisant les 1.173 salariés menacés par la fermeture de l'usine "et les vies qui peuvent s'envoler en fumée", une "initiative symbolique pour dire que Goodyear doit vivre et ne pas oublier que la lutte est quotidienne", a souligné le syndicaliste.

BFM Business.com et AFP