BFM Business

Moscovici: "les choses n'ont pas été négociées avant" avec le Medef

Pierre Moscovici assure que le Medef n'est pas à l'origine du "pacte de responsabilité".

Pierre Moscovici assure que le Medef n'est pas à l'origine du "pacte de responsabilité". - -

Le ministre de l'Economie a affirmé, ce mercredi 15 janvier, que le pacte de responsabilité "n'est pas le fruit d'une négociation entre l'exécutif et le Medef". Au même moment, Pierre Gattaz a salué les annonces faites la veille par François Hollande.

Pierre Moscovici défend François Hollande. Répondant à plusieurs attaques, notamment celles de Jean-Luc Mélenchon, le ministre de l'Economie a assuré, ce mercredi 15 janvier, que, concernant le pacte de responsabilité, "les choses n'ont pas été négociées avant", avec le Medef.

Il a, sur Radio Classique, rappelé toutefois que "nous parlons" avec l'organisation patronale qui dit "nous sommes prêts, s'il y a une baisse des charges sociales, à créer un million d'emplois".

"Puisque le Medef dit qu'il est prêt à créer un million d'emplois, et bien qu'il le fasse!", a-t-il poursuivi en rappelant que c'était "le sens de l'observatoire des contreparties que propose François Hollande, dans lequel seront à la fois les représentants des entreprises et des salariés".

Gattaz; "le discours d'Hollande va dans le bon sens"

Au moment même où le ministre s'exprimait, Pierre Gattaz, le président du Medef tenait, lui, sa conférence mensuelle. Durant cet évènement, il a salué les annonces de François Hollande prononcées lors de sa grande conférence de presse. Il a ainsi apprécié "un discours qui va dans le bon sens" avec "une prise de conscience de la réalité de la France".

Néanmoins, Pierre Gattaz demande au président "des clarifications" sur le pacte de responsabilité "avant le 21 janvier", date à laquelle François Hollande prononcera ses vœux aux "forces vives" (syndicats, patronat).

J.M. avec AFP