BFM Business

Mort d'Edmond Maire, ancien numéro 1 de la CFDT

Edmond Maire a été le secrétaire général de la CFDT de 1971 à 1988

Edmond Maire a été le secrétaire général de la CFDT de 1971 à 1988 - Jean-Claude Delmas - AFP

Edmond Maire avait dirigé le syndicat pendant 17 ans de 1971 à 1988. Il est décédé "des suites d'une maladie" à l'âge de 86 ans.

Une figure emblématique de la CFDT s'en est allée. Ce dimanche, la famille d'Edmond Maire, secrétaire général du syndicat de 1971 à 1988 a annoncé son décès.

"Edmond Maire, entouré de sa famille, est décédé ce (dimanche) matin des suites d'une maladie, à l'âge de 86 ans", selon le communiqué de la famille, qui précise que ses obsèques "auront lieu dans l'intimité".

"On perd une référence, on perd un immense syndicaliste, un des fondateurs de notre type de syndicalisme, et donc c'est un jour très très triste", a affirmé à l'AFP Laurent Berger, actuel leader de la CFDT.

Plusieurs hommes et femmes politiques ont réagi aux décès de l'ancien leader syndical, dont l'ancien Premier ministre Manuel Valls, ou encore le président du Modem François Bayrou, tous deux sur Twitter.

L'acteur du recentrage

Né en 1931 dans un famille catholique, ce chimiste de formation avait participé à la création de la CFDT en 1964, née d'une scission de la CFTC, avant d'en devenir le secrétaire général en 1971.

Il engagera en 1978 le "recentrage" de la CFDT, qui adoptera avec lui la ligne du "réformisme", avant de passer la main à son successeur Jean Kaspar en 1988.

Edmond Maire avait fait ses dernières apparitions publiques en juillet 2016, lors de l'hommage national à l'ancien Premier ministre Michel Rocard, et en janvier dernier aux obsèques de François Chérèque, l'un de ses successeurs à la tête de la CFDT.

L'un de ses fils, Jacques Maire, est devenu en juin dernier député de la République en marche dans les Hauts-de-Seine.

Les grandes dates de la vie d'Edmond Maire

- 24 janvier 1931: naissance à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) dans une famille catholique dont le père était cheminot.

- 1949-54: chimiste à la Compagnie des peintures Valentine.

- 1954-58: chimiste au centre de recherches Pechiney à Aubervilliers, il s'engage à la CFTC.

- 1958: secrétaire des industries chimiques de la région parisienne.

- 1964: secrétaire général de la Fédération de la chimie CFDT, née après une scission de la CFTC, où il avait milité pour la laïcisation de l'organisation.

- 1967: entre au bureau national de la CFDT.

- 1971: secrétaire général de la CFDT.

- 1974: devient membre du PS lors des "Assises du socialisme".

- 1978: après l'échec de l'Union de la gauche, ce proche de Michel Rocard entame le "recentrage" de la CFDT.

- 1988: quitte la direction de la CFDT, remplacé par Jean Kaspar.

- 1989-99: président de VVF-Vacances.

J.M. avec AFP