BFM Business

Mettre en valeur son boss peut s'avérer payant

L'objectif est de montrer à votre boss que votre binôme fonctionne à merveille et que chacun tire l'autre vers le haut.

L'objectif est de montrer à votre boss que votre binôme fonctionne à merveille et que chacun tire l'autre vers le haut. - Flazingo- Flickr- C.C.

Il ne s'agit pas de faire du lèche-bottes à votre N+1, mais de montrer de manière subtile à quel point vous lui êtes utile. Pour qu'il se rappelle de vous au moment de la distribution des augmentations.

Un bon chef a de bons éléments. Autrement dit, sans la compétence des uns et des autres, votre manager ne pourrait pas afficher d'aussi bons résultats auprès de la direction. Et il serait bon qu'il s'en souvienne au moment de la distribution des augmentations. "Lors d'un rendez-vous de service, d'une réunion de débrief, vous pouvez notamment lui rappeler avec élégance toutes les épines du pied que vous lui avez retiré", conseille Sophie Aubard, fondatrice de l'Institut du salarié.

Mais il faut aussi agir sur le plus long terme, en adoptant vis-à-vis de votre supérieur une attitude destinée à le valoriser. Vous aurez au final tout à y gagner. Attention, il ne s'agit pas de multiplier les flatteries sur sa personne, ses compétences…L'objectif est de lui montrer subtilement comment votre binôme fonctionne à merveille, comment chacun tire l'autre vers le haut.

Ainsi, lorsque vous finissez un projet, il ne faut pas hésiter à le remercier. De quoi puisque c'est vous qui avez accompli tout le travail ? "Vous pouvez le remercier de la confiance qu'il vous a accordée en vous confiant cette mission. Ou encore de vous avoir laissé l'autonomie nécessaire pour la mener de bout en bout", énumère Sophie Aubard. Et ajoutez que vous avez ainsi pu apprendre des choses et élargir le spectre de vos compétences. Autant de savoir-faire que vous pourrez faire valoir lorsque vous formulerez une demande d'augmentation.

Travailler à ses côtés vous motive

Si c'est un bon chef, il saura aussi à un moment donné vous féliciter pour un travail bien accompli. Il faut alors saisir la balle au bond et le féliciter à son tour pour la qualité de son management. Dites-lui que vous vous sentez ainsi valorisé en travaillant à ses côtés et que cela vous donne de l'énergie pour continuer à avancer. Et n'hésitez pas à parler de lui au sein de la société, car travailler avec un chef charismatique et efficace est aussi valorisant pour votre image et vous rangera dans les bons éléments au sein de l'entreprise. Ce qui, là aussi, est un facteur qui peut jouer en faveur d'une meilleure rémunération.

Mais dans certaines entreprises, l'heure n'est pas aux augmentations, même pour les éléments les plus brillants. Ne baissez pas les bras, et profitez de votre proximité avec votre boss pour négocier d'autres bonus qui sauront entretenir votre motivation. Comme une voiture de fonction, une formation diplômante … car au final, le bienfait d'avoir été augmenté est très fugace. "Au bout de 2 ou 3 mois, on s'habitue au montant qui figure sur sa fiche de paye, et on oublie", constate Sophie Aubard.

Coralie Cathelinais