BFM Business

Medef: le Club des Entrepreneurs apporte son soutien à Roux de Bézieux

Geoffroy Roux de Bézieux vient de recevoir le soutien du Club des entrepreneurs pour l'élection au Medef.

Geoffroy Roux de Bézieux vient de recevoir le soutien du Club des entrepreneurs pour l'élection au Medef. - -

Le Club des Entrepreneurs a apporté, ce 2 juin, son soutien à la candidature de Geoffroy Roux de Bézieux en lice pour succéder à la présidente sortante du Medef, Laurence Parisot.

Les clans se créent pour l’élection du successeur de Florence Parisot à la tête du Medef. Le Club des Entrepreneurs, qui regroupe 18.500 entrepreneurs, a annoncé, ce 2 juin, qu’il était en faveur de Geoffroy Roux de Bézieux, l’un des quatre candidats encore lice. Un choix qui s’explique par "sa volonté de placer l'entreprise et le dialogue social au coeur d'un renouveau sociétal", précise un communiqué.

Le président fondateur du groupe Omea (Virgin Mobile), est "le seul acteur de premier plan de cette compétition électorale", et il "porte l'idée de l'entreprise de demain". "Il n'a pas reçu l'entreprise en héritage et son expérience comme ses propositions ambitieuses en feront un président (du Medef) solide", estime Guillaume Cairou, Président du Club des Entrepreneurs.

Pierre Gattaz grand favori des élections

Il a d’ailleurs ajouté que la compétitivité de la France dépendait principalement du dialogue social et de ses petites entreprises, qui sont des viviers d'emplois et des pépinières d'idées.

"Aussi Geoffroy Roux de Bezieux a-t-il choisi de penser aux petites entreprises qui composent majoritairement notre tissu entrepreneurial tout en réhabilitant la prise de risques comme l'une des voies conduisant aux enjeux que notre pays a à surmonter. Notre conviction: c'est ce dont la France a besoin", conclut le président du Club des Entrepreneurs.

Pierre Gattaz, patron du Groupe des fédérations industrielles (GFI), fait figure de favori de l'élection à venir, qui se tiendra le 3 juillet. Thibault Lanxade, PDG d’Aquoba, lui-même un temps candidat, a annoncé son retrait de la course le 1er juin, pour lui apporter son soutien.

Pierre Gattaz bénéficie aussi du soutien de la puissante Fédération de la métallurgie (UIMM), de la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) et de la Fédération bancaire française (FBF).

>> A LIRE AUSSI- NOTRE DOSSIER Le Medef va changer de tête

C.C. avec AFP