BFM Business

Licenciements chez Canon: le CE débouté de son action contre le plan de restructuration

Le plan de restructuration de Canon France n'a pas convaincu

Le plan de restructuration de Canon France n'a pas convaincu - -

Le CE de Canon France a été débouté, ce mercredi 22 janvier, de son action contre le plan de restructuration. Il veut supprimer 453 postes dont 200 nets.

Coup dur pour Canon. Le Comité d'entreprise (CE) de Canon France a été débouté en appel de son action contre le plan de restructuration visant à supprimer 453 postes, dont quelque 200 postes nets, a appris l'AFP ce mercredi 22 janvier auprès de la direction et de source syndicale.

"La décision est favorable pour Canon France", a indiqué une porte-parole du groupe, la cour d'appel de Versailles ayant confirmé une décision prise en première instance. Le CE de Canon avait attaqué le plan pour des motifs techniques.

"Les instances ont été déboutées", a confirmé Christophe Bernard (CFE-CGC). Selon lui, dans la foulée de cette décision, l'appel au volontariat devrait être lancé "rapidement" pour trouver des candidats au départ.

2.600 employés Canon en France

Fin décembre, le plan social de Canon avait fait l'objet d'un accord de la CFE-CGC et CFDT, totalisant plus de 50% des voix aux élections professionnelles, le seuil requis en cas de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), conformément à la loi de sécurisation de l'emploi.

Canon compte environ 2.600 collaborateurs dans l'Hexagone. Dans le monde, le groupe japonais, qui vend des appareils photo, des imprimantes ou encore des composants pour l'industrie, emploie plus de 190.000 personnes.

D. L. avec AFP