BFM Business

Les faillites d'entreprises, même agricoles, reculent encore

-

- - SMA-flickr-cc

Le nombre de défaillances d'entreprises a atteint un plus bas depuis 10 ans et les débuts de la crise, au troisième trimestre 2017. Une embellie qui concerne également les exploitations agricoles françaises.

Le nombre de défaillances d'entreprises a baissé de 5,2% sur un an au troisième trimestre, atteignant son plus bas niveau depuis dix ans, selon une étude du cabinet Altares publiée mardi. Sur l'ensemble du trimestre, 10.830 défaillances d'entreprises ont été enregistrées, contre 11.422 au troisième trimestre 2016. C'est la première fois que le nombre de défaillances passe sous la barre de 11.000 depuis 2007, précise l'étude.

"Cette meilleure résistance des entreprises permet de ramener le nombre d'emplois menacés par les procédures judiciaires à 33.800", contre 39.400 voilà un an, souligne Thierry Millon, directeur des études d'Altares, cité dans un communiqué.

En données glissées sur douze mois, septembre signe par ailleurs "la 34e baisse mensuelle consécutive du nombre de défaillances d'entreprises, exception faite de trois mois en 2015, où la hausse était de l'épaisseur du trait", précise Thierry Millon.

Les faillites de PME stables

Dans le détail, la "sinistralité" des PME de 50 à 99 salariés s'est stabilisée au 3e trimestre à un niveau bas, pendant que celle des PME de taille plus importante, à partir de 100 salariés, s'est sensiblement réduite (-23%). Les entreprises de 3 à 9 salariés sont pour leur part parvenues à stabiliser leur situation, après de fortes baisses de défaillance au cours des derniers trimestres.

Côté secteurs professionnels, l'industrie continue d'être bien orientée (défaillances en baisse de 4,3%), tout comme la construction (-10,9%), le commerce (-2,2%) offrant pour sa part des tendances hétérogènes. Le monde agricole a pour sa part "bénéficié d'une fenêtre de respiration", avec un nombre de défaillances en recul de 9,3%, précise par ailleurs Altarès. Sur neuf mois, il reste toutefois en hausse de 9,3%.

N.G. avec AFP