BFM Business

Les entrepreneurs de plus en plus frileux sur les demandes de financement

Les entrepreneurs font moins de demandes de financement

Les entrepreneurs font moins de demandes de financement - -

Les investisseurs reçoivent moins de dossiers de la part des entrepreneurs. Pourtant beaucoup de dispositifs ont été mis en place.

C'est une nouvelle tendance inquiétante. Beaucoup de dispositifs d'investissement sont en place, mais partout, dans le public comme dans le privé, le nombre de dossiers est en forte baisse.

C'est bien simple, certains entrepreneurs n'osent même plus solliciter les investisseurs. On savait que les montants investis étaient en baisse, mais là, ce sont les entrepreneurs eux-mêmes qui désertent. Les spécialistes mettent en avant des raisons connues : la conjoncture, la fiscalité,... D'autres insistent sur le contexte un peu plombé autour des entrepreneurs.

400 millions d'euros non-utilisés

En bref, c'est toute la dynamique qui est en train de se casser. Même si c'est encore compliqué de mesurer précisément le phénomène, quelques chiffres commencent à circuler. Selon des experts, les demandes de financement ont chuté de près de 30% dans plusieurs fonds d'investissement régionaux.

Autre exemple, le fond national du numérique, un fond qui dépend de la Caisse des dépôts, a 400 millions à investir. 400 millions d'euros qui dormiraient selon un analyste dans ces caisses. C'est d'ailleurs tout le paradoxe de la situation. Il n'y a jamais eu autant de dispositifs en place pour soutenir l'activité pour aussi peu de demandes.

Caroline Morisseau