BFM Business

Les besoins de recrutement des entreprises françaises se confirment

Le secteur de la construction est l'un de ceux qui recrutent le plus, dynamisé par les grands projets de réaménagement du territoire.

Le secteur de la construction est l'un de ceux qui recrutent le plus, dynamisé par les grands projets de réaménagement du territoire. - Piro4D- CC

Les sociétés qui envisagent d'augmenter leurs effectifs sur le prochain trimestre sont plus nombreuses que celles qui prévoient de les réduire, selon le baromètre publié ce mardi par Manpower. C'est le deuxième trimestre consécutif que la tendance va dans ce sens.

Les embauches reprennent. Les employeurs interrogés par Manpower pour son baromètre du 4ème trimètre 2016, prévoient de renforcer leur effectif de 2%. Un chiffre identique à celui du trimestre précédent. 

"On a une conjoncture économique qui s'améliore progressivement depuis déjà un certain nombre de trimestre, cela a donc un impact sur l'économie et sur l'emploi. Les marges des entreprises sont en train progressivement de se restaurer, c'est ce que disent toutes les statistiques. A partir de ce moment-là, ayant un peu plus de marges de manœuvres, elles sont en train de se projeter dans un environnement économique qui est un peu moins contraint et aujourd'hui sont donc enclines à faire un certain nombre de recrutements", explique à BFM Business Alain Roumilhac, le président de ManpowerGroup France.

La reprise profite surtout aux grandes entreprises, dont la prévision de recrutement atteint 10% et les petites avec 6%, tandis que les moyennes entreprises tablent sur 2%. Les primes à l'embauche mises en place par le gouvernement semblent porter leurs fruits. En revanche, les effectifs devraient rester stable pour les TPE.

L'industrie et la construction sont les plus dynamiques

D'un point de vue sectoriel, c'est l'industrie manufacturière qui profite le plus de cette reprise, avec une prévision nette d'emploi de 9%, soit un gain de 3 points sur un trimestre et de 9 points en comparaison annuelle.

Autre grand gagnant, le secteur de la construction, qui affiche des prévisions d'embauche en hausse de 4%. Des recrutements rendus nécessaires par les grands projets de réaménagement du territoire, tels que le Grand Paris, le tunnel de Lyon-Turin ou encore le plan de relance autoroutier, assure Manpower.

Les recrutements des entreprises s'expliquent aussi par le besoin d'acquérir de nouvelles compétences.

"Notre économie, comme partout dans le monde, est en train de se digitaliser, de se transformer. Nous on le voit dans nos activités , elles recherchent aujourd'hui un certain nombre de personnes pour pouvoir mettre en œuvre cette nouvelle stratégie. Tout le challenge de cette nouvelle stratégie c'est d'être capable d'anticiper, de se transformer, de transformer également leurs compétences pour faire face à ce que sont les enjeux tels qu'elles les perçoivent pour demain" conclut Alain Roumilhac.
C.C. avec BFM Business