BFM Business

Le patrimoine des entreprises a augmenté selon l'Insee

La valeur nette des entreprise a fortement augmenté en 2011, selon l'Insee

La valeur nette des entreprise a fortement augmenté en 2011, selon l'Insee - -

Si la valeur des institutions financières et des administrations a marqué le pas en 2011, celle des autres entreprises a fait une belle envolée, gagnant 16 %, a révélé l'Insee ce 22 janvier.

En 2011, le patrimoine économique national a gagné 5 %, pour atteindre 13 620 milliards d’euros, révèle le rapport annuel de l’Insee publié le 22 janvier. Les trois quarts sont aux mains des ménages français. Les sociétés et les administrations publiques se partagent le reste.

Parmi les acteurs économiques, l’année fut faste pour les entreprises non financières, note l'Insee. Elles ont vu leur valeur grimper de 16,3 % pour atteindre 2 076 milliards d’euros. C’est la contraction du passif financier (-3,4%) résultant notamment de la réduction de la valeur des actions (-9,4%) qui explique ce dynamisme.

Mais tout comme les ménages, les entreprises pâtissent du ralentissement du secteur immobilier. Ce qui explique que leurs actifs n’aient progressé que de 6,1 % contre 7,5% l’année précédente. Leurs actifs financiers sont, en revanche, en forte croissance, avec un encours du numéraire et des dépôts en progression de 20,8%.

Le passif des administrations en hausse

Les sociétés du secteur de la finance ont eu un sort moins heureux. L’augmentation de leur valeur marque le pas avec seulement 3,3 % de croissance, contre 25 % en 2010 selon l'Insee. Les encours d’actions et de titres diminuent de plus de 11 %, en raison d’effets de dévalorisations (-154,4 milliards) et de cession d'actifs (- 66,7 milliards).

Mais ce sont les administrations publiques qui ont le plus souffert, avec un patrimoine en recul de 13,2 % en 2011. Au total, leur patrimoine s’établit à 507 milliards d’euros. Elles ne sont pas épargnées par la morosité du marché immobilier. "En 2011, le ralentissement des prix des terrains sur lesquels sont construits els bâtiments et les ouvrages de travaux publics entraîne une déclaration du patrimoine non financier de 4,1% en 2011, après 7,8 % en 2010", note l’Insee.

Leur passif financier atteint désormais moins 1 256 milliards d’euros, soit une dégradation de 13,2%, qui s’ajoute à plusieurs années de baisse.

BFMbusiness.com