BFM Business

Le mouvement de contestation des taxis va se poursuivre

Les taxis vont de nouveau manifester contre la concurrence des VTC.

Les taxis vont de nouveau manifester contre la concurrence des VTC. - Georges Gobet - AFP

Plusieurs syndicats ont fait savoir qu'ils allaient reconduire leur mouvement, entamé mardi à l'aube pour protester contre la concurrence des VTC.

Les taxis semblent être repartis pour un tour (de périphérique). Plusieurs syndicats ont en effet annoncé mercredi soir qu'ils allaient reconduire leur mouvement de protestation, entamé mardi à l'aube pour dénoncer la concurrence des VTC.

La CGT et FO ont annoncé à l'AFP la poursuite du mouvement tandis que le SDCTP et l'association Taxis de France, très présente porte Maillot, à Paris, précisaient que des délégués se rendaient à la préfecture pour faire une demande de renouvellement de l'autorisation de manifester accordée aux taxis.

Refus de discuter avec le médiateur

En outre, selon la CGT et FO, les deux intersyndicales qui avaient appelé à manifester mardi dans toute la France se sont accordées mercredi sur "un refus de discuter avec le médiateur", à l'exception de quelques organisations professionnelles.

Manuel Valls a proposé mardi une concertation avec les taxis, confiée au député socialiste Laurent Grandguillaume. Les taxis réclament une compensation à leur baisse d'activité et à la chute des prix des licences, dues selon eux à la concurrence de VTC qui cassent les prix et ne respectent pas la loi. Le secteur est encadré depuis octobre 2014 par la "Loi Thévenoud", mais plusieurs de ses volets ont été annulés par la justice.

Y.D. avec AFP