BFM Business

Le chômage ralentit sa hausse en décembre

Seuls 300 nouveaux chômeurs de catégorie A se sont présentés à Pôle emploi au mois de décembre

Seuls 300 nouveaux chômeurs de catégorie A se sont présentés à Pôle emploi au mois de décembre - -

Il y a eu 300 nouveaux inscrits à Pôle emploi en catégorie A en décembre, ce qui porte le nombre des chômeurs à 3 132 900 en France.

Il fallait s’y attendre : le chômage a encore augmenté en décembre, pour le vingtième mois consécutif. Mais très légèrement. Entre novembre et décembre, leur nombre est ainsi resté quasi-stable avec seulement 300 chômeurs de catégorie A supplémentaires (ceux qui n’ont pas travaillé du tout).

Au total, ils étaient 3 132 900 au dernier mois de 2012, selon les chiffres publiés par le ministère du Travail vendredi 25 janvier.

Dans le détail, les hommes tirent leur épingle du jeu (-0,4% par rapport à novembre). Le taux d’emploi des jeunes de moins de 25 ans reste stable, celui des 25-49 ans diminue de 0,4%. L’essentiel des nouveaux chômeurs de décembre semble être des plus de 50 ans : ils sont 1% de plus qu’en novembre.

Leur catégorie est également celle qui a le plus souffert sur l’année : 15,2% de senior de plus se sont retrouvés au chômage en en 2012.

Ces chiffres mensuels sont finalement meilleurs que ce que les observateurs attendaient après les déclarations de Michel Sapin de ce matin : "la bataille contre le chômage ne se gagne pas en un mois", a-t-il déclaré. Il avait ajouté que le gouvernement finirait toutefois par la remporter.

Reste que sur un an, la hausse est de 10% sur cette catégorie. Et malgré la très faible hausse de ce mois-ci, le chômage pourrait encore augmenter l’année prochaine.

Les prévisions de croissance, qu’elles émanent du FMI, de la BCE, de l’Insee ou de la Banque de France, sont bien plus pessimistes que celles de l’Elysée pour 2013.

Une inversion de la courbe du chômage, comme souhaitée par François Hollande avant la fin de l’année, paraît à ce titre relativement optimiste.

Nina Godart