BFM Business

Le chômage en légère baisse dans la métropole de Lyon et le département du Rhône

Un guichet Pôle Emploi.

Un guichet Pôle Emploi. - Pascal Guyot - AFP

Au quatrième trimestre 2019, le chômage a reculé de 1,4% dans la Métropole de Lyon, et de 1,3% au niveau du département.

Le chômage continue de baisser légèrement au quatrième trimestre 2019. Selon les dernières statistiques publiées lundi, le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A (sans aucune activité) a baissé de 1,4%, soit 1100 chômeurs en moins, dans la Métropole de Lyon. Sur un an, ce nombre baisse de 1,5%.

Une baisse qui "profite à à tout le monde"

En prenant en compte les catégories B et C (personnes inscrites à Pôle Emploi ayant exercé une activité), le chômage est en baisse de 0,9% pour s'établir en moyenne à 126.290 demandeurs d'emplois. Sur un an, leur nombre baisse de 1,9%. 

Par ailleurs, sur l'ensemble du département, on comptait 94.810 demandeurs d'emplois sans aucune activité au dernier trimestre 2019, soit une baisse de 1,3% (-1260 personnes). Sur un an, ce recul est également de 1,3%.

"La baisse profite à tout le monde", a noté Philippe Hillarion, directeur de Pôle Emploi dans le Rhône, sur le plateau de BFM Lyon ce mardi, même s'il existe "un peu plus de difficultés pour les seniors et pour les jeunes s'ils sont peu qualifiés". 

Le chômage en baisse de 3% au niveau national

Néanmoins, ces chiffres sont légèrement inférieurs à ceux annoncés au niveau national lundi. Selon les statistiques publiées par Pôle emploi, les demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) représentent 3.308.800 personnes en France métropolitaine, soit une baisse de 1,7% sur le trimestre. Sur l'année, ce recul s'élève à 3,1%. 

En ajoutant les demandeurs d'emplois de catégories B et C, le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi s'élève à 5.442.900 en France métropolitaine. Leur nombre est en recul de 1,6% sur ce trimestre et de 2,9% sur un an.

"On est dans un paradoxe", selon Philippe Hillarion. Le Rhône "est un territoire très dynamique (qui) attire énormément de monde", fait-il remarquer. "Nous avons des populations qui viennent s'installer pour bénéficier des emplois créés dans le Rhône et ça occasionne une diminution moins importante du chômage", explique-t-il.

Benjamin Rieth