BFM Business

Le CDI intérimaire prend son envol

Plus de 11.000 CDI intermédiaire ont été signés depuis 2014

Plus de 11.000 CDI intermédiaire ont été signés depuis 2014 - Edar - Flickr - CC

11.000 exemplaires de ce contrat permettant aux intérimaires de ne pas être au chômage entre deux missions ont été signés depuis 2014, annonce Prism'Emploi ce mardi 18 octobre.

Plus de 11.000 "CDI intérimaires", contrats permettant d'être embauché durablement par une entreprise de travail temporaire, ont été signés depuis leur entrée en vigueur en 2014, a annoncé mardi le patronat de la branche qui pense atteindre son objectif de 20.000 avant fin 2017.

La barre des 10.000 a été franchie début septembre, et, à ce jour, "plus de 11.000 CDI intérimaires ont été signés dans les bassins d'emploi", précise dans un communiqué Prism'emploi, l'organisme patronal du travail temporaire.

20.000 contrats avant fin 2017?

Au rythme de "800 contrats par mois", Prism'emploi espère atteindre l'objectif de "20.000 contrats avant la fin de l'année 2017" (soit un peu plus de 3% des intérimaires) fixé dans l'accord de branche créant ces contrats, signé en 2013.

En contrepartie de cet accord, le patronat de l'intérim avait été exonéré de la surtaxation des contrats courts instaurée par la réforme de juin 2013 sur la sécurisation de l'emploi.

Avec un "CDII", le salarié embauché touche une garantie entre deux missions, payée par l'entreprise de travail temporaire, sans s'inscrire au chômage. 

Selon une enquête Prism'emploi/Institut Plus Consultants, un tiers des signataires, "à la recherche de sécurité", ont moins de 25 ans, soit une part "plus importante que dans l'intérim classique (25%)".

Le contrat a été prioritairement mis en oeuvre par les grands groupes de travail temporaire mais "on constate aujourd'hui une diffusion progressive aux PME du secteur", ajoute Prism'emploi, qui voit dans le CDII un "outil concret de flexisécurité".

J.M. avec AFP