BFM Business

La vie étudiante coûte de plus en plus chère

La vie étudiante coûte entre 10.500 et 15.500 euros

La vie étudiante coûte entre 10.500 et 15.500 euros - -

Pour les étudiants, non seulement le coût de la rentrée universitaire progresse, mais également le coût de la vie. D'après les chiffres de l'Unef publiés ce lundi 19 août, les étudiants doivent dépenser jusqu'à 15.500 euros pour financer une année d'étude.

Non seulement le coût de la rentrée universitaire progresse de 2%, mais les étudiants vont également devoir faire face à la hausse du coût de la vie étudiante. Sur l'année, le coût de la vie étudiante augmente de 1,6%, soit 1,5 fois l'inflation, selon les chiffres de l'Unef, première organisation étudiante, publiés ce lundi 19 août.

L'Unef estime que cette progression est due à la hausse de dépenses liées au logement comme l'électricité et l'assurance habitation, mais aussi de l'augmentation des frais obligatoires (frais d'inscription à l'université, tickets de restauration universitaire, cotisation à la Sécurité sociale étudiante...) qui ont progressé de 35% sur les dix dernières années.

Crise de la solidarité familiale

Il faudra ainsi compter entre 10.500 et 15.500 euros pour financer une année d'études hors domicile parental, alors qu'il devient de plus en plus difficile pour les étudiants de faire appel à la solidarité familiale sur fond de crise, pointe l'Unef. D'où un recours au salariat pour plus de la moitié des étudiants, qui obère leurs chances de réussite, tandis que certains renoncent à des soins médicaux.

La refonte du système des bourses étudiantes annoncée cet été par le gouvernement permettra à 5% des étudiants de voir leur coût de la vie diminuer cette année, relève l'Unef, mais pour les 75% étudiants non boursiers, la hausse du coût de la vie atteint 1,9%.

Diane Lacaze & AFP