BFM Business

La Suède veut instaurer la semaine indemnisée pour s'occuper de ses enfants

La Suède veut la "semaine pour la famille"

La Suède veut la "semaine pour la famille" - -

Cette mesure pourrait entrer en vigueur en 2022. Elle permettrait aux parents de prendre une semaine pour s'occuper de leurs enfants tout en étant indemnisés à hauteur de 80% du salaire.

Le gouvernement suédois a proposé ce vendredi l'introduction d'une semaine indemnisée par la Sécurité sociale pour que les parents s'occupent de leurs enfants, en plus des généreux congés parentaux déjà existants dans le pays scandinave.

Promesse de campagne du parti social-démocrate qui figure dans un accord de gouvernement noué en janvier 2019, la mesure prévoit que les parents d'enfants de 4 à 16 ans bénéficieront de trois jours chacun et six jours pour les foyers monoparentaux, a expliqué le Premier ministre Stefan Löfven lors d'une conférence de presse.

L'avenir de la mesure reste toutefois incertain: le chef du gouvernement social-démocrate est menacé par un vote de défiance au Parlement lundi qui pourrait le faire chuter, le parti de Gauche s'étant dit prêt à voter la censure avec la droite et l'extrême-droite. Baptisée "semaine pour la famille", la mesure entrerait en vigueur en avril 2022. L'indemnisation prévue est la même que les autres congés parentaux - soit environ 80% du salaire - mais les détails doivent être discutés lors du prochain débat budgétaire en fin d'année.

La politique familiale suédoise parmi les plus généreuses

Les nouveaux jours pourraient être pris lorsque les écoles ou les jardins d'enfants sont fermés, pendant les vacances ou lors des réunions des parents avec les enseignants ou pédagogues, a expliqué Stefan Löfven. Pour lui, la pandémie et son cortège de jours télétravaillés a rendu encore plus nécessaire une telle semaine, notamment pour les travailleurs essentiels.

"Pour ceux qui ne peuvent pas travailler quand les écoles ou les crèches sont fermées, nous voulons contribuer à rendre leur travail quotidien plus simple et leur donner plus de temps avec leurs enfants", a pointé le dirigeant.

La Suède offre déjà une des politiques familiales les plus généreuses d'Europe: les parents se partagent 480 jours de congé parental, dont 90 réservés au père. Une partie peut être utilisée jusqu'aux 12 ans de l'enfant. Le salaire, lui, est pris en charge à 80% les 390 premiers jours.

Outre des crèches et des écoles gratuites - ou à coût plafonné pour les hauts revenus - le pays nordique permet aussi aux parents des jours indemnisés (à 80% du salaire) lorsqu'ils ne peuvent travailler pour rester avec leur enfant malade, sans certificat médical obligatoire jusqu'à une semaine d'absence. Cela inclut également le besoin d'accompagner son enfant à un rendez-vous médical.

P.L. avec AFP