BFM Business

La SEC réglemente l'utilisation des réseaux sociaux par les entreprises

La SEC veut encadrer l'utilisation des réseaux sociaux

La SEC veut encadrer l'utilisation des réseaux sociaux - -

Le gendarme américain de la Bourse a été strict hier, mardi 2 avril, sur l'utilisation des réseaux sociaux. Si une entreprise veut communiquer, elle doit le faire sur un seul réseau, et elle doit avertir lequel elle a choisi.

Aux Etats-Unis, une petite révolution dans la communication des entreprises cotées a lieu. Il est désormais légal de diffuser des informations financières seulement sur Twitter, Facebook ou encore LinkedIn.

La SEC, le gendarme américain de la Bourse, l'a autorisé, mardi 2 avril au soir, avec des conditions à respecter. Le régulateur américain tente en fait d'encadrer une pratique déjà répandue.

Les entreprises cotées se servent déjà de Twitter ou de Facebook pour leurs annonces. Le problème se pose quand l'information n'est pas accessible à tous, créant une distorsion entre les investisseurs.

Pour y mettre fin, la SEC conditionne cette pratique : l'entreprise peut communiquer uniquement sur un réseau social, mais elle doit dire sur lequel elle compte le faire.

Netflix menacé de poursuites

En réalité, le gendarme américain de la Bourse réagit au cas de Netflix. En juillet dernier, le PDG de ce gros loueur de vidéos en ligne avait dévoilé un chiffre historique pour la compagnie. Problème, c'était sur sa page Facebook personnelle. Ce qui n'a pas été du goût des autorités boursières. Elles avaient menacé le groupe de poursuites.

Le régulateur américain clarifie donc les règles du jeu. Pour être en accord avec son discours, il a mis 20 minutes à tweeter son communiqué de presse.

Aurélie Boris et correspondante à New-York