BFM Business

La moitié des Français favorable à la suppression des 35 heures

Les Français ne croient pas à la fin des 35 heures, mais sont une petite moitié à y être favorable.

Les Français ne croient pas à la fin des 35 heures, mais sont une petite moitié à y être favorable. - -

Selon le baromètre BVA du mois de novembre, 49% des Français seraient favorables à la fin des 35 heures. Sans trop y croire toutefois...

Les Français seraient une petite moitié (49%) à approuver une suppression du régime des 35 heures. C’est le principal enseignement du baromètre BVA de novembre, pour BFMTV, BFM Business et Challenges. A noter que les Français ayant répondu à l’enquête ont été interrogés les 30 et 31 octobre, soit avant la remise du rapport Gallois et l’annonce des mesures gouvernementales en faveur de la compétitivité, mardi 6 novembre.

A cette époque, le Premier ministre avait malgré lui lancé une polémique, affirmant dans Le Parisien que la question d’un retour aux 39 heures n’était pas taboue. Ces déclarations avaient suscité un tollé, mais les Français y ont plutôt bien réagi. Ils se montrent donc désormais partagés sur la fin du régime cher à Martine Aubry, ceux qui y sont favorables progressant très nettement dans l’Opinion : +6 points par rapport à décembre 2011, +10 points par rapport à janvier de la même année.

Les Français ne croient pas à la fin des 35 heures

Deuxième surprise, cette progression est plutôt portée par les sympathisants de gauche (+5 points en 10 mois à 23%), mais surtout par les personnes sans proximité partisane, qui soutiennent désormais majoritairement l’enterrement des RTT (54%, + 9 points).

Par contre, même s’ils semblent évoluer dans leur opinion, les Français n’y croient pas. Seuls 17% des d’entre eux pensent que le gouvernement va mettre fin aux 35 heures.

BFMbusiness.com