BFM Business

La France et le Québec rapprochent leur marché du travail

Nicolas Sarkozy et le Premier ministre du Québec Jean Charest à l'Elysée, à Paris. La France et le Québec ont poursuivi vendredi le rapprochement de leur marché du travail, à l'occasion de la XVIe rencontre alternée des Premiers ministres. Le gouvernement

Nicolas Sarkozy et le Premier ministre du Québec Jean Charest à l'Elysée, à Paris. La France et le Québec ont poursuivi vendredi le rapprochement de leur marché du travail, à l'occasion de la XVIe rencontre alternée des Premiers ministres. Le gouvernement - -

PARIS (Reuters) - La France et le Québec ont poursuivi vendredi le rapprochement de leur marché du travail, à l'occasion de la XVIe rencontre...

PARIS (Reuters) - La France et le Québec ont poursuivi vendredi le rapprochement de leur marché du travail, à l'occasion de la XVIe rencontre alternée des Premiers ministres.

Le gouvernement français et celui de la province francophone du Canada ont signé une entente sur la mobilité professionnelle et l'intégration des migrants visant à faciliter l'installation de Français au Québec et de Québécois en France.

La France et le Québec avaient signé mardi 17 accords de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles, de boulanger à ingénieur chimiste en passant par les métiers de l'automobile et de l'eau.

Cela porte à 62 le nombre d'accords franco-québécois de ce type. Au total, 21 professions et 43 métiers réglementés sont concernés. Sept autres professions se sont engagées à faire de même, selon un document diffusé par le gouvernement français.

Au total, la France et le Québec ont signé quelque 73 accords de coopération et ententes à l'occasion de cette rencontre de leurs Premiers ministres, dont six dans le secteur de l'aéronautique et de l'espace, six dans les sciences de la vie et les biotechnologies et neuf dans les textiles techniques.

Les sociétés Dassault Aviation et Héroux-Devtek ont notamment signé une entente sur un nouveau programme de jet d'affaires.

Dans une déclaration commune, les deux Premiers ministres, François Fillon et Jean Charest souhaitent par ailleurs le développement d'initiatives conjointes dans le cadre du "Plan Nord" du gouvernement québécois - un projet de développement des régions nordiques du Québec.

"Il y a dans le Nord québécois des ressources naturelles très importantes, tant sur le plan énergétique que minéral, et la France s'intéresse aux occasions d'affaires qui vont se présenter", a souligné Jean Charest après un entretien avec le président Nicolas Sarkozy, avant de voir François Fillon.

"Déjà les Français sont très présents chez nous, notamment dans l'énergie éolienne, où ils ont obtenu à peu près la moitié du dernier appel d'offres de 2.000 MGW", a-t-il ajouté.

La prochaine rencontre alternée, qui aura lieu au Québec, sera l'occasion pour les Premiers ministres français et de la "Belle Province" de se rendre dans ces régions nordiques, précise la déclaration commune.

Emmanuel Jarry, édité par Patrick Vignal