BFM Business

La DGSE recrute, voici ce qui attend les candidats

La DGSE va recruter 600 personnes d'ici à 2019.

La DGSE va recruter 600 personnes d'ici à 2019. - Martin Bureau - AFP

Pour faire face au risque terroriste, la Direction générale de la sécurité extérieure recrute. Voici ce qui vous attend si vous décidez de tenter votre chance.

Si vous vous rêvez en nouvel agent OSS 117, en mission à l’étranger, sachez que la France peut vous offrir cette possibilité. À certaines conditions, bien sûr. La Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) va en effet recruter près de 600 personnes d’ici à 2019. Et pas besoin d’avoir fait 10 ans d’études: pour certains recrutements, aucun diplôme n’est requis.

Les aspirants à la vie d’espion doivent tout de même remplir certains critères: être Français, avoir un casier judiciaire vierge, jouir de ses droits civiques et avoir participé à la Journée d’appel et de préparation à la défense (JAPD). Mais aussi "remplir les conditions d’aptitudes physiques fixées par la fonction".

Si ces conditions sont remplies, différents concours sont organisés.

Le concours de catégorie A

Il s’agit du concours le plus exigeant en termes de qualifications, puisqu’une licence (ou équivalent) est requise pour pouvoir s’y inscrire. Au vu des exemples de questions posées, disponibles sur le site de la DGSE, il semble d’ailleurs difficile de le réussir sans une préparation sérieuse au préalable.

En 2015, les candidats devaient ainsi passer trois épreuves d’admissibilité. La première, d’une durée de 4 heures, sur "L’Europe et la lutte contre l’immigration irrégulière". La deuxième, composée de cinq questions dans différents domaines, à traiter en deux heures: "La CEDH face à la garde-à-vue française", "La courbe de Laffer", "L’espace Schengen", "Alexandre Litvinenko", et "Comment Volkswagen est devenue la première capitalisation boursière du monde en 2008".

La troisième épreuve est, elle, constituée d’une série de questions en anglais.

Les candidats admis à l’étape suivante passeront alors une épreuve de 45 minutes, à l’oral, devant un jury. Il s’agit d’"évaluer les qualités personnelles du candidat, son potentiel, son comportement face à une situation concrète". Cet entretien sera suivi d’un autre, en anglais cette fois.

Lors du prochain concours, en octobre prochain, les 20 meilleurs éléments seront retenus. Les inscriptions, elles, seront ouvertes à partir du mois de mars.

Le concours de catégorie B

Il comprend deux sous-catégories, et est ouvert aux titulaires du baccalauréat.

Il est en effet possible, d’une part, de devenir "secrétaire administratif spécialisé". Essentiellement composée de tâches administratives, sa mission peut comprendre la "gestion dans les domaines des ressources humaines, juridique, logistique, financier ou comptable. Mais aussi des tâches de rédaction". Les linguistes sont particulièrement recherchés.

L’épreuve est composée d’une étude de cas, d’une série de questions rapides dans le domaine de la géopolitique, puis d’une épreuve de langue.

-
- © DGSE

Comme pour la catégorie A, un entretien avec un jury est ensuite prévu pour les candidats retenus.

D’autre part, un concours de contrôleur spécialisé a récemment été ouvert. Il s’adresse clairement aux candidats disposant de solides connaissances en informatique. L’épreuve est constituée d’un cas pratique, puis d’une série de questions sur la gestion des systèmes d’information ou sur la spécialité "informatique et réseaux".

Le concours de catégorie C

Il s’agit là de recruter des agents techniques chargés de l’exécution de travaux ouvriers ou techniques nécessitant une qualification professionnelle. La liste des spécialités est d’ailleurs disponible ici.

Des "surveillants", chargés notamment de protéger les installations de la DGSE, sont également recherchés. Les candidats doivent néanmoins remplir certaines conditions: être âgés de vingt et un ans au moins et de quarante ans au plus au 1er janvier de l’année du concours, être reconnus aptes après un examen médical préalable, et réunir les conditions nécessaires à l’octroi d’une autorisation de port d’armes.

>> Voir le calendrier des prochains concours

Les profils les plus recherchés

> Chefs de projet en informatique et télécoms

> Ingénieurs base de données

> Ingénieurs d'études & développements applicatifs, télécoms et informatique

> Ingénieurs coeur de réseau

> Assistants à maîtrise d'ouvrage/consultants en informatique

> Ingénieurs en sécurité informatique

> Crypto-mathématiciens

> Analystes programmeurs

> Techniciens télécoms, du signal, en systèmes d'information

> Exploitants linguistes

> Traducteurs

> Analystes-rédacteurs (géopolitique, circuits financiers, biens énergétiques, domaine balistique, etc)

> Rédacteurs de marchés publics

> Métiers du soutien technique

> Agents de surveillance

Y.D.