BFM Business

Kodak met plus de 1000 brevets aux enchères

Apple, Microsoft, Google, Samsung et bien d'autres seraient intéressés par les brevets de Kodak.(© Reuters)

Apple, Microsoft, Google, Samsung et bien d'autres seraient intéressés par les brevets de Kodak.(© Reuters) - -

L'ancien géant de la photo, en faillite depuis le début de l'année, a mis en vente ses brevets, dont il espère tirer 2,6 milliards de dollars. Google et Apple sont intéressés.

Une bataille de géants va se tenir autour de Kodak. En faillite depuis le début de l’année, l’ancien géant de la photo met en vente ses brevets. Des actifs stratégiques qui attirent plusieurs grandes sociétés. 

D'un côté, Apple et Microsoft, les adversaires de toujours, alliés pour la bonne cause. De l'autre, Google, Samsung et LG, rassemblés autour de la plateforme Android.

Ce qui fait briller leurs yeux: un lot de 1100 brevets dont Kodak espère tirer 2,6 milliards de dollars. Parmi eux, des technologies précises permettant de capturer une image et de la stocker. Des outils que l'on retrouve aujourd'hui dans tous les smartphones et tablettes.

Les brevets sont devenus des enjeux stratégiques

Pas question pour ces géants de passer à côté. D'autant que les brevets sont devenus les munitions de la guerre technologique. Quand Apple et Samsung se déchirent devant les tribunaux du monde entier, c'est pour des brevets. Quand Google rachète Motorola pour plus de 12 milliards de dollars, c'est avant tout pour ses 17 000 brevets.

Et il n'est pas rare de voir de grands groupes se battre autour de la dépouille d'une entreprise pour s'emparer de ces précieux titres de propriété: l'an dernier, un consortium unissant Apple et Microsoft a obtenu les brevets de l'ex-géant canadien des télécoms, Nortel, pour 4,5 milliards de dollars.

Anthony Morel