BFM Business

Geoffroy Roux de Bézieux candidat à la tête du Medef

Geoffroy Roux de Bézieux a annoncé sa candidature à la tête du Medef, lundi 25 février.

Geoffroy Roux de Bézieux a annoncé sa candidature à la tête du Medef, lundi 25 février. - -

Le patron de Virgin Mobile a rejoint, lundi 25 février, la liste de prétendants à la succession de Laurence Parisot à la tête du syndicat patronal.

La succession de Laurence Parisot à la tête du Medef est de plus en plus indécise, à mesure que les candidats se déclarent. Lundi 25 février, c’est au tour de Geoffroy Roux de Bézieux de franchir le pas. Le patron de Virgin Mobile et vice-président de la Fédération française des télécoms a choisi de se déclarer sur son site internet.

"Je souhaite désormais m’engager plus avant au service des entreprises. Je le fais en étant conscient que les cinq prochaines années seront difficiles et cruciales pour la France et ses entreprises", écrit-il.

Régulièrement invité de BFM Business, l’ex-patron de l’entreprise Phone house n’a pas l’habitude de se montrer conciliant avec le gouvernement en place. Ce qui peut-être un atout, lorsque certains au Medef critiquent l’attitude trop tendre de Laurence Parisot envers l’exécutif.

Laurence Parisot toujours pas fixée sur son sort

Sa candidature s’ajoute donc à une liste de prétendants qui ne cesse de grossir : Jean-Claude Volot, ex-médiateur interentreprises, Pierre Gattaz, PDG de Radiall, mais aussi Thibault Lanxade, le patron d’Aqoba.

Il faudra sans doute aussi compter sur Frédéric Saint Geours, le patron de la puissante Union des Industries et des métiers de la métallurgie (UIMM), pas encore officiellement candidat.

Sans oublier Laurence Parisot elle-même, qui brigue un troisième mandat, mais fait face à quelques réticences. Pour que sa candidature soit effective, l’actuelle présidente doit absolument modifier les statuts de l’organisation patronale. Son mandat, lui, arrive à échéance le 5 juillet prochain.

Y.D.