BFM Business

Gad: le gouvernement annonce 320 propositions d'emplois

Les salariés du site de Lampaul-Guimiliau (Finistère) vont pouvoir bénéficier de 320 propositions d'emplois.

Les salariés du site de Lampaul-Guimiliau (Finistère) vont pouvoir bénéficier de 320 propositions d'emplois. - -

Guillaume Garot, le ministre délégué à l'Agroalimentaire, a annoncé que 320 pistes de reclassement avaient été trouvées pour les salariés du site de Lampaul-Guimiliau, ce vendredi 8 novembre.

Le gouvernement français ne ménage pas ses efforts pour tenter d'enrayer la crise bretonne. Et les salariés des abattoirs Gad, où près de 900 emplois ont récemment été supprimés, pourraient en être les premiers bénéficiaires.

Ce vendredi 8 novembre, Guillaume Garot, le ministre délégué à l'Agroalimentaire, a ainsi annoncé que 320 postes de reclassement avaient été proposées par les entreprises de la région.

"Nous avons présenté ce matin aux organisations syndicales, avec les entreprises concernées, des réponses concrètes sur l'emploi", a-t-il déclaré. "Pour le Finistère, ce sont des possibilités de 320 emplois qui sont sur la table pour les salariés de Gad" du site de Lampaul-Guimiliau.

Guillaume Garot salue la "solidarité" des entreprises

"Je voudrais saluer les entreprises de la filière qui ont joué le jeu de la solidarité. Ce sont des entreprises dans le secteur laitier, des plats préparés, etc", a-t-il précisé.

Le ministre a également insisté sur le rôle du gouvernement. "Cette action des entreprises va de paire avec celle de l'Etat", a-t-il affirmé, puisque ce dernier a fait valoir "le contrat de sécurisation professionnelle (CSP), à savoir le salaire net maintenu pendant un an ainsi qu'une aide à la recherche d'emploi".

Ce temps sera "une période utile" pour que les salariés de Gad puissent se former aux emplois proposés.

Y. D.