BFM Business

Gad: le conflit prend fin

Les salariés lèvent leur blocus

Les salariés lèvent leur blocus - -

Le syndicat FO a annoncé, jeudi 31 octobre, que les salariés levaient leur blocus. Ils ont obtenu de la direction les engagements écrits de fin de conflit qu'ils réclamaient.

Le conflit prend fin à Gad. Le syndicat FO a annoncé, jeudi 31 octobre, que les salariés levaient leur blocus, signant ainsi la fin du conflit à Lampaul. Ils ont obtenu de la direction les engagements écrits de fin de conflit qu'ils réclamaient.

"C'est signé. Le conflit s'est terminé ce jeudi soir à 20H00. L'accès au site est libéré", a déclaré à l'AFP Olivier Le Bras délégué central du syndicat FO, majoritaire sur le site finistérien de 850 salariés, qui était bloqué depuis le 11 octobre, date de la validation d'un plan de continuation de la société d'abattage et de découpe de porcs, actant la fermeture du site finistérien.

Le tribunal de commerce de Rennes a validé, le 11 octobre, le plan de continuation de Gad, entérinant la suppression de 889 emplois, principalement à l'abattoir de Lampaul-Guimiliau, sur un total de 1.700.

"Négociation engagée"

Dimanche 20 octobre, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture avait indiqué, lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, que des discussions étaient en cours pour tenter de sauver le site Lampaul-Guimiliau, via l'Etablissement public foncier de Bretagne.

L'objet de "la négociation qui est engagée, c'est de voir comment on peut, au travers de cet établissement foncier régional, donner à la communauté de communes des possibilités de trouver des investisseurs pour réinvestir et réindustrialiser ce site", a-t-il déclaré.

Diane Lacaze