BFM Business

Faut-il laisser chaque entreprise fixer la durée du temps de travail ?

-

- - -

Lors d’une convention sur la "refondation sociale", l'UMP débat ce mardi de la durée légale du travail en France. Pour ou contre la suppression des 35 heures, les politiques donnent leur avis. Et vous, qu’en pensez-vous ? Dites-le ici.

Ce mardi, l'UMP tient une convention sur la "refondation sociale". Au cœur des débats, il y aura la question de la suppression des 35h et de la durée légale du travail en France. La proposition est portée par Hervé Novelli, le secrétaire général adjoint de l'UMP. Il affirme depuis ce week-end (interview dans Le Parisien/Aujourd'hui en France), que si Nicolas Sarkozy était réélu en 2012, il supprimerait les 35h.

« Aux syndicats de négocier les augmentations de salaires »

Faut-il supprimer les 35h pour laisser chaque entreprise fixer elle-même la durée du temps de travail ? Hervé Novelli en est convaincu : « Je suis pour, d’abord parce que la durée du travail sera négociée dans les entreprises ou dans les branches, comme partout en Europe. Je rappelle qu’il n’y a qu’en France et en Belgique que la durée du travail est inscrite dans la loi. C’est beaucoup plus pratique, plus pragmatique ; et c’est aux salariés et à leurs syndicats, de négocier les salaires et les augmentations de salaires qui doivent venir très logiquement accompagner cette augmentation éventuelle de la durée du travail ».

« Ce serait un retour en arrière considérable »

« Radicalement contre cette proposition », le député socialiste de l'Indre, Michel Sapin, ex-ministre du gouvernement Jospin, explique : « Ce serait un retour en arrière considérable. Ça entraînerait en même temps la suppression des RTT, mises en place justement comme un élément de l’aménagement du temps de travail. Le principe-même de l’heure supplémentaire n’existerait plus ; je ne vois pas d’ailleurs comment on pourrait encourager les heures supplémentaires – c’était le discours du Président de la République – si on supprime toute référence à la durée légale du temps de travail ».

La Rédaction, avec Sophie Delpont