BFM Business

FagorBrandt recevra l'aide financière de l'Etat d'ici vendredi

BFM Business

Le groupe d'électroménager FagorBrandt et ses 1.800 salariés, actuellement sous le coup d'un redressement judiciaire, va recevoir les 10 millions d'euros promis par le gouvernement français d'ici vendredi, selon un arrêté publié mardi au Journal officiel.

Cette aide financière de l'Etat est accordée au titre du Fonds pour le développement économique et social (FDES), récemment réactivé par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. Elle sera versée "au plus tard le 6 décembre 2013", précise l'arrêté.

FagorBrandt (filiale française du groupe espagnol en crise Fagor) doit utiliser cette aide, à laquelle doit s'ajouter un effort de 14 millions d'euros de ses banques créancières, pour redémarrer partiellement son activité sur son site d'Orléans.

Depuis la mi-octobre, les quatre sites industriels du groupe, Orléans (Loiret, 523 salariés), Vendôme (Loir-et-Cher, 221 salariés), La Roche-sur-Yon (339 salariés) et Aizenay (Vendée, 106 salariés), sont à l'arrêt faute de pouvoir payer les fournisseurs, et les salariés au chômage technique.

Le remboursement du prêt du FDES et celui des banques est prévu en plusieurs échéances d'ici à mars 2014.