BFM Business

En mars, le nombre de chômeurs bat le record de 1997

Le chômage a atteint son niveau hitorique en Mars.

Le chômage a atteint son niveau hitorique en Mars. - -

Comme attendu, le nombre de chômeurs en France a atteint un niveau historique, selon les chiffres de l'Insee publiés jeudi 25 avril. En mars dernier, on dénombre ainsi 36.900 demandeurs d'emplois supplémentaires.

En visite en Chine, François Hollande aurait préféré se passer de ce triste record, datant de 1997 et l'ère Chirac : en mars, le nombre de demandeurs d'emploi s'élève à 3.224.600, soit une augmentation de 1,2% par rapport au mois de février.

Ce qui représente, au total, 36.900 chômeurs de plus sur la période, selon les chiffres publiés par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Néanmoins, l'interprétation du terme "record" doit être relativisée. En effet, si le nombre d'inscrits est bien supérieur au mois de janvier 1997, la population active a, elle aussi, augmenté (environ 3 millions de personnes en plus). Le taux de chômage, du coup, est moins élevé qu'à l'époque (10,8%, contre environ 10,7% aujourd'hui).

>> A lire aussi - Faut-il baisser les salaires pour relancer l'emploi?

La France décroche de l'Allemagne

François Hollande, qui ne cesse d’affirmer que la courbe du chômage s’inversera avant la fin de l’année –a priori au dernier trimestre- ne devrait pas dire autre chose que pour les chiffres de février.

Le chef de l’Etat feint de croire toujours que les mesures engagées pour relancer la croissance (emplois d’avenir, contrats de génération, crédit d’impôt compétitivité) porteront leurs fruits à un moment donné.

Reste qu'avec un taux de chômage de 10,7%, la France reste bien en deçà de la moyenne de la zone euro (12%), plombée notamment par la Grèce et l’Espagne, et légèrement en dessous de celui de l’Union européenne (10,9%). Mais elle s’éloigne de plus en plus de ses voisins allemands (5,4%), autrichiens (4,8%) ou néerlandais (6,2%).

Malgré tout, le cœur austro-allemand, jusqu’ici préservé, se retrouve de plus en plus isolé. Et de plus en plus de chefs d’Etats s’élèvent aujourd’hui contre les cures d’austérité imposées par Bruxelles. Leur remise en cause pourrait d'ailleurs être l'enjeu des prochains mois.

> La carte du chômage en Europe, en février 2013:

Yann Duvert - (vidéo Antoine Pollez)