BFM Business

Emploi: la métropole de Nice fait passer des entretiens d’embauche dans le noir

Les candidats ont passé leur entretien dans une salle plongée dans le noir

Les candidats ont passé leur entretien dans une salle plongée dans le noir - Ethik Connection

Vendredi 1er février, 28 demandeurs d'emploi ont participé à des entretiens d'embauche dans une salle plongée dans le noir à Nice. L'opération baptisée "C'est à vous de voir" avait pour but d'aider les candidats à "se valoriser autrement que par l’image".

C’est une "première en France", s’est félicité Christian Estrosi. Le maire de Nice et président la Métropole Nice-Côte d’Azur s’est rendu vendredi au Musée national du sport pour participer à une expérience humaine peu ordinaire.

En partenariat avec l’agence Ethik Connection, organisatrice de l’événement, la métropole niçoise a mis en place une session de recrutement entre quinze entreprises (Leclerc, Veolia, Samsic, Net 06…) et 28 chômeurs de longue durée. Jusque-là, rien d’anormal. Sauf que les candidats et les recruteurs ont échangé... dans le noir le plus complet.

Concrètement, les candidats ont bénéficié pendant un mois d’un accompagnement spécifique pour se préparer à cette opération baptisée "C’est à vous de voir". Vendredi, ils ont été installés dans une salle de 80 mètres carrés isolée de toute source de lumière. Chacun d’entre eux a participé à deux entretiens face à des responsables des ressources humaines, en binôme voyants et non-voyants.

Christian Estrosi a participé à l'événement
Christian Estrosi a participé à l'événement © Ethik Connection

"Favoriser l’égalité des chances dans l’accès à l’emploi"

"Les demandeurs d’emploi ont appris à se valoriser autrement que par l’image", soutient la métropole de Nice dans un communiqué. Et d’ajouter: "Ce recrutement ‘à l’aveugle’ désamorce tout parasitage du langage corporel: le candidat est plus détendu, libéré du stress causé par l’apparence et le recruteur profite de l’entretien pour forger son opinion, sans conditionnement".

"C’est un prolongement du CV anonyme. Il s’agit de permettre aux gens de vivre une nouvelle forme de recrutement. […] Il n’y a pas de filtre émotionnel avec la voix", explique de son côté Didier Roche, président et associé d’Ethik Connection. Selon lui, priver les recruteurs du sens de la vue permet de "se concentrer sur ce que la personne va vous transmettre par la voix". "Le candidat n’étant pas vu, il sait qu’il n’est pas jugé sur son physique, sa tenue, etc. Ils sont obligés de s’écouter", poursuit-il.

"La Métropole de Nice innove pour favoriser l’égalité des chances dans l’accès à l’emploi car l’avenir n’est interdit à personne! L’objectif de cet événement est de partager une expérience humaine inédite", a également souligné Christian Estrosi.

23 contrats signés

Et le succès a été au rendez-vous. Parmi les 28 candidats, 23 ont obtenu dans la journée un contrat de mise en situation professionnelle de travail. Cependant, précise Didier Roche, il ne s’agit pas de dire que cette forme de recrutement est celui "vers lequel il faut impérativement aller". L’idée est surtout "d’inviter les gens, notamment les recruteurs, à voir qu’il y a une autre façon de percevoir les autres".

Après cette journée de recrutement, Christian Estrosi a demandé la mise en place par la Métropole de Nice d’une cellule de recrutement de cette nature, selon Ethik Connection qui espère voir l’expérience renouvelée prochainement.

28 candidats ont participé à l'expérience
28 candidats ont participé à l'expérience © Ethik Connection
Paul Louis