BFM Business

Embauches: de plus en plus de CDI, de moins en moins de CDD

Les embauches stables au deuxième trimestre

Les embauches stables au deuxième trimestre - Missavana- CC

D'avril à juin, les recrutements en CDI ont augmenté de près de 1% en France. À l'inverse, les CDD de plus d'un mois ont reculé de 0,6%.

Les embauches sont restées quasi-stables à un niveau élevé au deuxième trimestre en France, une nouvelle hausse des CDI compensant une baisse des CDD de plus d'un mois, selon des chiffres provisoires de l'Acoss publiés ce vendredi.

D'avril à juin, l'organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale a enregistré 2,07 millions de déclarations d'embauches pour des contrats de plus d'un mois, hors intérim, soit 0,1% de plus qu'au trimestre précédent. L'indicateur reste très proche de son record de 2,08 millions atteint au 4e trimestre 2017. Les embauches sont en hausse quasi continue depuis mi-2014.

Au 2e trimestre, les embauches en CDI ont, une nouvelle fois, été les plus dynamiques (+0,8%). Elles augmentent pour le 14e trimestre consécutif et atteignent le million pour la première fois depuis la création de la série statistique en 2000. Depuis fin 2014, ces embauches ont bondi de 37%, tandis que celles en CDD augmentaient de 9%. Les CDI représentent désormais 48,4% des embauches de plus d'un mois, hors intérim, un niveau inédit depuis début 2006. Cette part était de 42,8% fin 2014.

Les embauches en CDD en baisse

Parallèlement à la hausse des embauches en CDI, celles en CDD de plus d'un mois ont baissé (-0,6%), pour s'établir à 1,07 million au 2e trimestre. Sur un an (2e trimestre 2018 comparé au 2e trimestre 2017), les embauches de plus d'un mois sont en nette hausse (+3,6%), tirées par les CDI (+9,1%), tandis que les CDD de plus d'un mois sont en baisse (-1,1%). Tous les secteurs d'activité profitent de la hausse: +4,9% dans l'industrie, +3,5% dans la construction et +3,6% dans les services.

Toujours sur un an, les embauches "progressent dans la majorité des régions, à l'exception de la Bourgogne-Franche-Comté qui enregistre un repli", selon l'Acoss.

Quant aux CDD de moins d'un mois, qui représentent près de sept embauches sur 10, ils baissent de 1,7% sur le trimestre, mais restent en hausse de 0,3% sur un an. S'ils ne représentent que 12% des embauches du BTP et 24% de l'industrie, ces contrats représentent 71% des embauches du tertiaire. Toutes durées confondues, l'Acoss a enregistré, au 2e trimestre, 6,43 millions d'embauches (-1,1% sur le trimestre, +1,4% sur un an).

P.L avec AFP