BFM Business

Dufourcq (bpifrance): "les ETI sont l'économie française"

Nicolas Dufourcq était l'invité de BFM Business ce 3 juin.

Nicolas Dufourcq était l'invité de BFM Business ce 3 juin. - -

Nicolas Dufourcq, le directeur général de bpifrance, était l'invité de BFM Business ce mardi 3 juin. La banque lance aujourd'hui son opération ETI 2020.

"Les entreprises de taille intermédiaire sont le nerf de la guerre". Nicolas Dufourcq, directeur général de BPI France, était l'invité de BFM Business ce mardi 3 juin. La banque lance son opération ETI 2020. Elle réunit à Paris des dirigeants d'entreprises et des experts afin de présenter "les ETI champions de la croissance, les aventures entrepreneuriales de croissance et de transformation et notre offre dédiée ETI", peut-on lire sur le site de bpifrance.

"Les ETI sont l'économie française", lance Nicolas Dufourcq. Mais, avec un statut inventé en 2008-2009, elles ne sont pas très connues. Le but de cette journée est donc de susciter de nouveaux projet et " stimuler le désir collectif de franchir de nouvelles frontières géographiques et technologiques".

Caddie sauvé

Nicolas Dufourcq précise que les ETI sont très différentes les unes des autres. "Il y a des routinières avec des gouvernances fatiguées, des innovantes pas très internationalisées, des hexagonales très performantes mais seulement sur la France …".

Le patron de BPI France rappelle que les critères de la banque pour aider les entreprises, c'est "l'entrepreneur, sa qualité, sa vision, sa graine de folie et une bonne gouvernance". Avec ces critères, bpifrance est prêt à aider les entreprises qui acceptent de prendre des risques.

Le dernier dossier en date est Caddie. Un accord de principe a été trouvé, la semaine dernière, entre la banque et les trois dirigeants-actionnaires d'Altia pour refinancer le groupe propriétaire du fabricant de chariots de supermarchés, en difficultés financières.

D. L.