BFM Business

Doux : devant le tribunal, la tension monte entre pro et anti Charles Doux

BFM Business

Le tribunal de commerce de Quimper examine ce vendredi les offres de reprise du groupe volailler. Sur la quinzaine d'offres déposées, deux options se détachent et divisent les salariés.

La première est celle du consortium Sofiprotéol et la seconde celle de la continuation du PDG Charles Doux, sous le contrôle de la banque Barclays. Ce matin, l'ambiance était plus tendue à l'extérieur qu'à l'intérieur du tribunal. La décision est reportée à la semaine prochaine.