BFM Business

Devenez un as du réseautage

Le principe du réseautage est de créer une chaîne de contacts qui pourront un jour ou l'autre vous fournir des informations cruciales.

Le principe du réseautage est de créer une chaîne de contacts qui pourront un jour ou l'autre vous fournir des informations cruciales. - Mladen Antonv - AFP

Considéré comme une perte de temps ou une activité superficielle par certains, le networking sait prouver son utilité lorsque l'on souhaite évoluer dans sa carrière mais aussi développer sa liste de prospects ou de fournisseurs. Voici 5 principes pour maîtriser l'art du réseautage.

Le réseautage, ou networking, ne se résume pas à distribuer des cartes de visites lors de grands événements professionnels. C'est plutôt un état d'esprit, qui consiste à profiter de toutes les occasions du quotidien pour s'intéresser aux autres. Prendre un café avec des collègues d'autres services pour discuter de dossiers en cours ou pour savoir dans quel secteur travaille leur conjoint, c'est du réseautage.

Car le principe fondamental est l'échange: lors d'une discussion, on peut ainsi apprendre qu'untel cherche des informations sur un secteur dans lequel il souhaite prospecter. Cela tombe bien, vous connaissez quelqu'un qui pourra le renseigner. C'est aussi par ce biais que peut arriver à vos oreilles qu'un poste, qui vous irait à merveille, va être créé dans un autre service ou dans l'entreprise de vos rêves.

Bref, le networking sert à être au courant de toutes les opportunités. Mais c'est un travail de long terme : une personne nouvellement rencontrée ne pas forcément montrer son potentiel tout de suite. De même, vous pouvez être utile à plusieurs reprises à une personne sans qu'elle ait l'occasion de vous renvoyer l'ascenseur. Mais une autre que vous n'aurez jamais aidée vous proposera une mise en relation essentielle à votre carrière. Toutefois,la règle de base reste de donner afin de pouvoir recevoir. Pour entrer dans la sphère des adeptes du networking, voici 5 grands principes à suivre.

1-Tout le monde a un réseau

Il ne faut pas se dire que l'on ne connaît personne ! Votre réseau est beaucoup plus important que vous ne l'imaginez. Que ce soit au cours de vos études, des entreprises dans lesquelles vous avez travaillé, vous avez rencontré des gens qui pourront rejoindre votre réseau. Il ne faut surtout pas se restreindre aux collègues, et anciens collègues, avec qui vous avez étroitement travaillé. "Une superbe opportunité peut venir d'un contact éloigné. Et parfois même d'une personne avec qui vous n'aviez pas plus d'affinité que cela lorsque vous étiez dans la même société", souligne Maxime Maeght, auteur du "Guide du networking pour développer votre clientèle" (Ed. Eyrolles). Le fait d'évoluer dans d'autres sphères, de ne plus avoir de rapport de rivalité, peut au final faire naître de belles relations professionnelles.

2- Il ne faut pas se focaliser sur les seuls chefs de service ou managers

Tout le monde peut être utile. Il ne faut pas croire qu'une personne en stage n'est pas digne de figurer dans votre réseau, ce serait vous couper de belles opportunités. Car lors de ses études, elle va enchaîner les stages qui lui donneront des ouvertures au sein de plusieurs sociétés. Et elle finira naturellement par occuper un poste, évoluer dans sa carrière… Autant dire qu'elle présente pour votre réseau un fort potentiel. De même que les assistantes, qui sont souvent au courant de projets en cours et ont des tonnes de contacts. Enfin, il ne faut pas ostraciser une personne car elle a été évincée de son poste. Certes elle est dans le creux de la vague, mais qui sait où elle va rebondir?

3- Réseauter n'est pas une activité chronophage

Les réseaux sociaux professionnels facilitent grandement les choses. Il suffit d'un clic pour qu'une personne rejoigne votre réseau sur Linkedin ou Viadeo: dès lors, un coup d'œil suffit pour avoir un aperçu de son parcours professionnel et de vos relations communes. Les plus organisés peuvent aussi créer des listes de contacts dans leur messagerie ou dans un tableau Excel. Et pour garder un lien avec ces personnes, il ne faut pas forcément déjeuner régulièrement avec elles. Mais profiter des occasions du quotidien, de discussions informelles pour garder contact au sein de l'entreprise. Pour les personnes relevant d'un cercle plus élargi de votre réseau, un mail de temps à autre est suffisant. "Il suffit de saisir l'occasion de transmettre une information que l'on pense utile à une personne, ou bien encore lui proposer une mise en relation avec quelqu'un", conseille Maxime Maeght. Mais le rendez-vous incontournable, c'est l'envoi des voeux, qui représentent "une occasion très simple de se rappeler au bon souvenir de ses anciens collègues. Pas besoin de prétexte", ajoute-t-il.

4- Ne pas se montrer susceptible

Justement, un de vos contacts n'a pas répondu à vos vœux ou bien à l'une de vos propositions. Ce n'est pas grave, il ne faut pas le blacklister pour autant. "Notre réseau, ce ne sont pas que nos amis, ce sont toutes nos connaissances", rappelle Maxime Maeght. Peut-être que votre mail ne tombait pas au bon moment ou ne correspondait pas à ses besoins. Mais les choses changent et cette personne peut se montrer très réactive lors d'une prochaine sollicitation. Pour cela, il ne faut pas hésiter à envoyer un mail dont l'objet est "reprise de contact". La formule peut paraître un peu basique, mais elle est très efficace dans le cadre du réseautage.

5- Penser à informer son réseau d'un changement de poste

Vous allez rejoindre une nouvelle société pour d'autres challenges ? C'est une bonne nouvelle pour vous, mais aussi pour les personnes de votre réseau, qui vont voir leur horizon s'élargir en même temps que vous. Pour garder le contact, mais aussi pour qu'ils sachent désormais quelles informations seraient pertinentes, il est donc indispensable de les informer de ces changements. C'est aussi valable quand un de vos collaborateurs change de boîte. "Si cela n'a pas été fait, ajoutez votre collègue à vos contacts sur les réseaux sociaux", conseille Maxime Maeght.

Coralie Cathelinais