BFM Business

Comment se motiver au travail après les vacances

C'est fini… Après deux ou trois semaines de farniente, il faut reprendre le chemin du bureau. Ce changement de rythme n'est pour personne une période facile. Voici quelques conseils pour l'affronter dans les meilleures conditions.

Les meilleures choses ont une fin. Vous voilà de retour au travail. Et même si ces quelques semaines de vacances ont rechargé vos batteries, vous avez du mal à vous replonger dans vos dossiers. Rien de plus normal! Néanmoins, en suivant ces quatre petits conseils vous pourrez reprendre plus rapidement un rythme normal sans pour autant casser le bénéfice acquis lors de vos congés. 

1-Remettre progressivement le pied à l'étrier

Attaquer sa première journée de reprise à un rythme d'enfer serait contre-productif. "Si l'on est décisionnaire, il vaut mieux éviter de caler une réunion cruciale le lundi à 8 heures le jour de son retour" conseille Caroline Carlicchi, coach spécialisée dans les problématiques professionnelles et auteure du blog coaching-pro.com. De même, si l'on peut se le permettre, mieux vaut opter pour des horaires allégés les premiers jours afin de ne pas retomber dans l'état de stress qui était le vôtre avant la coupure estivale.

Certains se demandent aussi s'il faut consulter sa boite mail dès le dimanche soir pour être ainsi opérationnel dès le lendemain matin? La réponse ne va pas de soi. Tout dépend des tempéraments. Cela peut rassurer les personnes les plus angoissées d'y jeter un œil. "Mais prendre connaissance d'un mail le dimanche soir ne va pas chambouler la vie de l'entreprise", tranche Caroline Carlicchi.

2- Organiser ses priorités

Il est essentiel de faire un point sur les tâches qui vous attendent. Et les classer de manière rationnelle. "Etablir les priorités, c'est une activité que l'on a mis de côté pendant ces semaines de repos", note la coach. L'erreur la plus fréquente est de se lancer à corps perdu dans des activités sans sens, ce qui représente une perte d'énergie inutile. Il est également contre-productif de se focaliser uniquement sur les chantiers à lancer. Il faut aussi penser à reprendre les dossiers de long cours que l'on a suspendu le temps de l'été.

La meilleure méthode pour s'organiser est de faire le point avec ses supérieurs hiérarchiques (s'ils ne sons plus en vacances) ainsi qu'avec les membres de son équipe rentrés plus tôt que vous afin de savoir ce qui s'est passé en votre absence et connaître les dernières directives.

3- Ne pas hésiter à parler de ses vacances

Si quelqu'un vous apostrophe en vous demandant où vous avez acquis ce beau bronzage, prenez le temps de lui répondre et de raconter quelques anecdotes. Car ce ne sont pas des minutes perdues pour l'entreprise. "Evoquer ses vacances, dire ce que l'on a fait, c'est un rituel dans l'entreprise, c'est un moyen d'échanger et de resserrer les liens", commente la spécialiste. Car cette période de rentrée est aussi l'occasion de repartir sur de bonnes bases, d'oublier les tensions qu'il y a pu avoir avec certains collaborateurs avant cette coupure.

Attention, à rester mesuré dans vos récits et à ne raconter que ce qui peut l'être dans le cadre professionnel. Autrement dit, mieux vaut passer sous silence les soirées arrosées, la composition de son tableau de chasse et ses expériences naturistes. "Il faut s'adapter aux codes de la société", précise-t-elle.

Faut-il organiser un petit goûter pour déguster des spécialités ramenées de son lieu de vacances, histoire là aussi de resserrer le lien? Tout dépend en fait de la culture d'entreprise. Et il ne s'agit surtout pas de culpabiliser ceux qui n'y ont pas pensé.

4- Ne pas vouloir à tout prix tout changer

Ces semaines passées au grand air vous ont donné des envies de changements: se remettre au sport, arrêter de fumer, réorganiser le service … c'est une très mauvaise idée que de vouloir les mettre en œuvre dès votre retour. "Cela ferait trop de choses à gérer. Il ne faut pas se mettre trop la pression à la rentrée", conseille la spécialiste. La priorité est de reprendre le rythme, les changements auront toutes les chances de réussir une fois celui-ci repris.

5- Au final, combien de temps dure cette "réacclimatation" ?

Pas question de prétexter à la fin du mois de septembre que vous n'avez toujours pas récupéré 100% de vos capacités. Il faut en général s'octroyer une semaine pour se réadapter. Dès lundi prochain, vous pourrez mettre toute l'énergie acquise au cours de vos vacances au profit de votre mission.

Coralie Cathelinais