BFM Business

Classement de Shanghai: les universités américaines toujours en tête

Les universités américaines sont en tête du classement de Shangai.

Les universités américaines sont en tête du classement de Shangai. - -

Le très attendu classement de Shanghai des universités a été publié jeudi 15 août. Les universités américaines, en tête, écrasent la concurrence.

Pas de réelles surprises dans le classement de Shanghai des universités mondiales. Très attendu, mais décrié car centré sur la recherche plus que sur l'enseignement, cette hiérarchisation, publiée jeudi 15 août, confirme à nouveau la suprématie des universités américaines.

Comme tous les ans depuis la publication en 2003 du premier classement établi par l'université Jiaotong (communications) de Shanghai, les prestigieuses universités américaines se taillent la part du lion, avec le tiercé gagnant composé de Harvard, Stanford et Berkeley.

Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) est classé à la quatrième place et l'université britannique de Cambridge, premier établissement non américain du classement, à la cinquième.

Les universités américaines écrasent la concurrence et s'arrogent dix-sept des vingt premières places.

Nouveau classement

Le Royaume-Uni conserve deux établissements dans le top 10 (Cambridge 5ème et Oxford 10ème). L'University College of London, classé 21ème l'an dernier, perd deux places et sort du top 20, au profit de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, qui entre pour la première fois dans les vingt premiers (23ème l'an dernier).

Le premier établissement français, l'Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) est classé à la 37ème place, suivi de Paris Sud (XI) à la 39ème. L'Ecole normale supérieure (ENS-Ulm) figure à la 71ème place et l'Ecole Polytechnique à la 211ème.

Afin de favoriser "la transparence" dans le choix des études supérieures, l'Union européenne a décidé d'établir à partir de cette année son propre classement, baptisé U-Multirank, dont le premier classement de 700 établissements, établi sur des critères plus larges, est attendu au printemps 2014.

Diane Lacaze & AFP