BFM Business

Chômage: l'Insee victime d'un bug technique!

Le bâtiment de la direction générale de l'Insee, à Malakoff

Le bâtiment de la direction générale de l'Insee, à Malakoff - -

En raison de "problèmes d'exploitation", l'institut des statistiques ne pourra publier, jeudi 6 mai, les chiffres complets qu'il est censée annoncer sur le chômage. Une simple "estimation" sera communiquée.

Serait-ce un moyen détourné d'inverser la courbe du chômage? Censé publier chaque trimestre, le taux et les statistiques du marché du travail, l'Insee va devoir passer son tour, jeudi 6 mai. Du moins en partie.

L'Insee ne sera pas en mesure de publier l'ensemble des indicateurs en raison de "problèmes d'exploitation", a-t-il indiqué dans un communiqué. "Les équipes en charge de ces indicateurs concentrent tous leurs efforts pour publier néanmoins à cette date une estimation du taux de chômage au sens du Bureau international du travail au premier trimestre", annonce-t-il.

"Nous rencontrons un certain nombre de problèmes d'exploitation, on joue de malchance. Je ne peux pas m'expliquer à ce stade sur les problèmes que l'on rencontre, on le fera jeudi, pour être le plus transparent possible", a expliqué à l'AFP Fabrice Lenglart, le directeur des statistiques démographiques et sociales de l'Insee.

Un "travail d'arrache-pied" pour rétablir la situation

"En ce moment, mes équipes travaillent d'arrache-pied pour au moins arriver à sortir le chiffre phare", celui du chômage au sens du BIT, a-t-il poursuivi. Mais l'Insee ne sera certainement pas en mesure de fournir des données détaillées, par tranche d'âge et par sexe notamment.

Interrogé sur l'éventualité de la publication de données plus détaillées à une date ultérieure, il a répondu: "On y travaille. Si on est capable de faire mieux dans les semaines qui suivent, évidemment on le fera".

L'Insee publie tous les trois mois ces chiffres, issus de "l'enquête emploi menée tous les trimestres auprès de 50.000 logements", a rappelé Fabrice Lenglart.

Selon les derniers chiffres disponibles, publiés en mars, le taux de chômage en France a bondi à 10,2% au quatrième trimestre 2012 (10,6% avec l'Outre-mer), franchissant les 10% de la population active en métropole pour la première fois depuis la mi-1999.

A LIRE AUSSI:

>> Notre dossier Mobilisation pour l'emploi

J.M. avec AFP