BFM Business

Chômage : ils partent travailler au Luxembourg

-

- - -

Depuis une dizaine d'années, de nombreux emplois ont été détruits en Lorraine. De plus en plus de Français partent donc travailler dans les pays voisins. BFMTV a suivi une frontalière qui travaille au Luxembourg. Reportage.

Alors que le chômage augmente, des Français sont prêts à traverser la frontière tous les jours pour se rendre à leur travail. 76.000 Lorrains exercent ainsi au Luxembourg.

Et au Luxembourg, un emploi qualifié est rémunéré, en moyenne, 2.215 euros net par mois pour quarante heures par semaine.

10% de la population active lorraine

Des avantages qui attirent de plus en plus de jeunes. Et le Grand-duché compte en profiter.

Robert Cayselle, du Conseil économique et social de Lorraine, l'a bien compris : "le Luxembourg a pour ambition de faire en sorte qu’il y ait 150.000 frontaliers dans les quinze ans à venir. C’est un donc un mouvement très puissant. Ce sont des gens qui vont plutôt vers des emplois qualifiés car ils trouvent des rémunérations beaucoup plus intéressantes, et les entreprises les accueillent plutôt bien", explique-t-il.

L’emploi frontalier en Belgique, en Allemagne et au Luxembourg concerne près de 10% de la population active lorraine.