BFM Business

Cette Américaine a trouvé la méthode imparable pour décrocher le job de ses rêves

Le culot de Nina Mufleh lui a permis d'entrer chez Aibrnb, une entreprise où elle espère mêler voyage et culture.

Le culot de Nina Mufleh lui a permis d'entrer chez Aibrnb, une entreprise où elle espère mêler voyage et culture. - capture BFMbusiness

Le rêve de Nina Mufleh était de travailler chez Airbnb. Pour taper dans l’œil du PDG, elle a travaillé des jours durant sur son CV pour qu'il sorte vraiment de l'ordinaire. Et ça a marché. Un exemple à suivre...

Plus que l'expérience, c'est l’audace qui semble payer aujourd'hui en matière de recherche d'emplois. L’histoire de Nina Mufleh, relatée dans Business Insider, le prouve et pourrait bien vous inspirer.

Une démarche proactive 

Depuis son arrivée à San Francisco, cette jeune femme n’a qu’une idée fixe : entrer chez Airbnb. Pendant un an, elle multiplie donc les envois de candidatures et de mails. En vain... elle n’obtient aucune réponse du site de locations. Déterminée à tout tenter pour obtenir le job de ses rêves, elle délaisse la méthode traditionnelle pour une approche moins conventionnelle. Elle conçoit un curriculum vitae, qui ressemble à un profil d'hôte Airbnb.

-
- © Nina4airbnb.com

Son secret pour se démarquer ? Plutôt que de donner des informations que n’importe quel recruteur peut trouver sur les réseaux professionnels tels que Linkedin, Nina expose ce qu'elle connaît de l'industrie du voyage et ce qu'elle peut apporter à la plateforme collaborative. 

-
- © Nina4airbnb.com
-
- © Nina4airbnb.com

Avec l'aide d'un ancien collègue concepteur de site web, elle créé même un site Web qui reprend les codes de la page d'accueil Airbnb.

Sur ce support original, la candidate présente ses idées et des axes de développement pour l'entreprise sur une dizaine de diapos. Sitôt envoyé, le CV fait mouche. Elle est remarquée illico par le PDG et le directeur marketing d’Airbnb et convoquée pour un entretien d’embauche.

-
- © twitter

La jeune femme avoue elle-même avoir été surprise par l'enthousiasme suscité par sa démarche.

Son culot lui permet d'entrer chez Aibrnb, une entreprise où elle espère mêler voyage et culture. Une vocation née lorsqu'elle travaillait pour la reine Rania Al Abdullah de Jordanie entre 2006 et 2009. 

Ch.L.