BFM Business

Ces candidats prêts à tout pour un emploi

Guillaume Ruchon, un candidat qui n'a pas hésité à donner de la voix pour Noël 2011

Guillaume Ruchon, un candidat qui n'a pas hésité à donner de la voix pour Noël 2011 - -

Avec la crise, ils sont de plus en plus nombreux à se présenter de manière originale dans l'espoir de taper dans l'oeil des recruteurs. Dernière en date : une jeune mère qui a fait le buzz en vantant ses qualités de "super-maman" dans son CV en ligne.

L'un a monté un salon de recrutement consacré à son unique personne, un autre a envoyé son CV dans une galette des rois... L'arme ultime des demandeurs d'emploi face à la crise : l'imagination, pour sortir du lot et taper dans l'oeil d'éventuels recruteurs. Une stratégie de candidature facilitée par Internet. Exemples de super candidats prêts à tout pour décrocher un job.

• Mère de famille, un job à plein temps
Les refus d'éventuels employeurs sur sa longue période sans emploi, Sandrine Paquet les a anticipés. Elle était mère de famille, ok. Mais c'est un job à plein temps ! Et la jeune mère dynamique de détailler, dans l'annonce qu'elle a posté le 6 octobre sur Leboncoin.fr, les qualités que cette expérience lui a apprise : "je suis ponctuelle : avec un réveil en fanfare à 6 heures, je suis large" ou encore "je suis une négociatrice digne du GIGN : si tu fais dodo, tu auras un cadeau (oui, je sais, c'est moche)". Emploi visé : n'importe lequel, "sauf garde d'enfant, c'est entendu". A bon entendeur...

• Un salon de recrutement pour lui tout seul
En février 2011, Alain Gutton, directeur marketing lassé de ses sept mois de chômage, loue un hall de 5.000 m2 dans le parc des expos de la Porte de Versailles, à Paris, et organise un "salon de recrutement pour lui tout seul". "Super candidat", comme il s'autoproclame, convie les recruteurs à venir le rencontrer. Coût de l'opération : 70.000 euros, et "une expérience personnellement et professionnellement inoubliable", confie-t-il sur son site.

• Le Roi de la recherche d'emploi
C'était l'Epiphanie 2012. Jeune diplômé en marketing Bertrand Noirhomme a donc mis la main à la pâte pour se faire recruter par Facebook. Il a fait livrer au réseau social une galette des rois avec, sur la fève, un lien vers la vidéo de son CV en ligne.

• "Edition limitée à un seul exemplaire"
Guillaume Ruchon, lui, a été inspiré par Noël. Cet enfant de la télé de 22 ans, diplômé en communication visuelle, a repris à son compte et détourné une publicité pour un bouquet de chaînes par satellite, en n'hésitant pas à se mettre en scène... Et à se présenter comme le cadeau de Noël idéal.