BFM Business

Berger (CFDT) demande à Macron de ne pas réformer "à la hussarde"

Laurent Berger a été reçu à l'Élysée ce mardi.

Laurent Berger a été reçu à l'Élysée ce mardi. - Stephane de Sakutin - AFP

À sa sortie de l'Élysée, le leader de la CFDT Laurent Berger a expliqué avoir mis en garde le chef de l'État lors de leur entretien.

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, a ouvert la série de rencontres qu'Emmanuel Macron mènera ce mardi avec les partenaires sociaux avant d'engager certaines réformes sociales controversées.

"Le président de la République m'a semblé à la fois déterminé à mettre en place ce qu'il avait annoncé (...) mais je l'ai senti aussi à l'écoute", a-t-il déclaré à la presse après la rencontre.

"Je lui ai demandé que la méthode ne soit pas à la hussarde, qu'il n'y ait pas une forme de précipitation qui ferait qu'il y aurait d'ici à la fin de l'été, fin août, le sentiment qu'il faudrait avoir tout réglé", a-t-il ajouté.

Tenir ce calendrier, "c'est juste impossible et ça ne laisserait pas le temps suffisant à la nécessaire concertation sur des sujets lourds", a-t-il encore déclaré.

Y.D. avec AFP