BFM Business

Bang & Olufsen : 900 000 euros d’amende pour refus de vendre sur internet

BFM Business

L’Autorité de la concurrence a annoncé ce 12 décembre qu’elle sanctionnait le fabricant de d’appareils audiovisuel de luxe pour avoir interdit à ses distributeurs depuis 2001 de vendre ses produits par internet. La société danoise devra s’acquitter d’une amende de 900 000 euros pour ces faits.

L'interdiction de la vente sur internet est prohibée par le droit de la concurrence. "Les distributeurs doivent être libres de vendre à tous les utilisateurs finals, y compris sur internet", explique l’Autorité dans son communiqué.

Saisie sur cette affaire en 2002, par le ministre de l'économie de l’époque, Laurent Fabius, elle estime que la concurrence entre les distributeurs agrées de Bang & Olufsen et les autres en a pâtit.

De plus, cette interdiction "a limité la concurrence [entre distributeurs de la même marque], privant par conséquent les consommateurs de prix moins élevés et limitant le choix qui leur était proposé", regrette l’Autorité de la concurrence.

Outre l’amende, la société Bang & Olufsen France a trois mois pour modifier ses contrats pour autoriser ses distributeurs à vendre ses produits sur Internet.

Nina Godart