BFM Business

Baisse du chômage: "Il n'y a pas grand monde qui aurait parié sur ces résultats il y a un an" se réjouit Borne

La ministre du Travail Elisabeth Borne était l'invitée du Grand Journal de l'Eco sur BFM Business ce jeudi.

A six mois de l'élection présidentielle, voici un chiffre qui ravit l'executif. Selon les dernières données de l'Insee, le chômage s'établit à 7,6% en moyenne au troisième trimestre (contre 8% au trimestre précédent) soit presque un point de moins que deux ans auparavant (8,5% au troisième trimestre 2019).

"C'est une bonne nouvelle" se réjouit Elisabeth Borne, ce jeudi sur BFM Business. "Il y a quelques mois (…) on nous prédisait un taux de chômage à 10 ou 11%. Donc on sait qu'aujourd'hui, on est revenu au taux de chômage d'avant-crise. Et là, avec ces prévisions, on serait revenu au taux de chômage d'avant la crise de 2008."

"C'est le résultat du 'quoi qu'il en coûte' qui fait que les entreprises ont gardé leurs salariés, qu'elles ont pu profiter pleinement de la reprise et puis c'est aussi le résultat de toutes les réformes qui ont été engagées depuis le début du quinquennat" poursuit-elle. "Il n'y a pas grand monde qui aurait parié qu'on ait ces résultats il y a un an."

Mais ces chiffres masquent encore un certain nombre emplois aidés. "En équivalant temps-plein, on est doit être à 200.000 ou 300.000 salariés" détaille la ministre du Travail. "Cela reste utile de protéger les secteurs qui en ont besoin, le temps que l'activité reprenne pleinement".

Thomas Leroy Journaliste BFM Business