BFM Business

Alerte à l'arnaque aux fausses offres d'emploi

Plusieurs dizaines, peut-être même centaines, de chômeurs de la région de Tours ont déploré la perte de quelques centaines d'euros chacun après s'être fait arnaqué en répondant à de fausses offres d'emploi.

Après la fraude au président, l'arnaque aux chômeurs. Des inscrits à Pôle emploi en Indre-et-Loire ont fait remonter à leur agence une escroquerie dont ils ont été victimes en répondant à des offres d'emploi qui se sont révélées être fausses, rapporte France Bleu ce lundi.

Des dizaines, peut-être même des centaines de demandeurs d'emplois de la région de Tours auraient été victimes cette arnaque. Ils ont dans un premier temps répondu à une offre dans le secteur des services. Des annonces rédigées sans faute d'orthographe, certaines portant le logo de Pôle emploi.

Un chèque impossible à encaisser

Après avoir envoyé leur candidature, ils ont été contactés par le recruteur par mail ou par téléphone. Ce dernier les prévenait qu'il allait leur faire parvenir un chèque, de 1000 euros à 2000 euros selon les cas, afin d'acheter le matériel qui leur serait nécessaire pour le job. Ils recevaient ensuite effectivement un chèque, mais le montant figurant dessus était supérieur de quelques centaines d'euros à la somme prévue.

Alors, le dirigeant les rappelait, expliquant que le comptable de l'entreprise s'était trompé. Il demandait ainsi aux candidats de bien vouloir renvoyer le trop-perçu. C'est là qu'intervient l'arnaque, puisque qu'après avoir remboursé la somme, les candidats s'apercevaient que leur chèque se révélait soit faux, soit déclaré volé, ou de toute façon impossible à encaisser.

L'arnaque s'est produite au cours des six derniers mois, et le commissariat de Tours a reçu jusqu'à cinq plaintes par semaine, selon France Info. Le commissariat de la ville a depuis lancé une mise en garde à ce sujet.

Sur son site, Pôle emploi rappelle les bonnes pratiques pour ne pas se faire escroquer. Il est notamment recommandé de ne jamais communiquer ses informations personnelles à un inconnu, et de ne jamais verser aucune somme d'argent à un employeur potentiel.

N.G.