BFM Business

Abattoirs Gad: la justice prolonge la période d'observation jusqu'au 16 octobre

BFM Business

Le tribunal de commerce de Rennes a prolongé mercredi jusqu'au 16 octobre la période d'observation concernant la société bretonne d'abattage et de découpe de porcs Gad (1.700 salariés), en redressement judiciaire depuis février.

La direction a présenté fin juin un plan de continuation prévoyant la fin de l'activité abattage/découpe de l'un des deux abattoirs du groupe, à Lampaul-Guimiliau (Finistère), soit près de 800 emplois. Ces activités seraient ainsi recentrées sur le second abattoir du groupe à Josselin (Morbihan, plus de 600 salariés) où 343 emplois pourraient être créés.

 Ce plan n'a pas encore été finalisé et Gad demandait en conséquence à la justice de prolonger la période d'observation. Le tribunal a exigé mercredi que ce plan finalisé soit présenté au plus tard le 18 septembre.

J.M. avec AFP