BFM Business

Zone euro : l’inflation repart à la hausse

-

- - -

Dopée par l’énergie et les services, le taux d'inflation annuel est désormais estimé à 1,7% en avril contre 1,4% en mars.

Voilà de quoi rassurer un peu la BCE. L’inflation est en hausse dans la zone euro en avril. Le taux annuel est ainsi estimé à 1,7% en avril 2019, contre 1,4% en mars selon une estimation rapide publiée par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

C’est avant tout le secteur de l’énergie qui dope les prix (5,4%, comparé à 5,3% en mars), suivi des services (1,9%, comparé à 1,1% en mars), de l'alimentation, alcool & tabac (1,5%, comparé à 1,8% en mars) et enfin des biens industriels hors énergie (0,2%, comparé à 0,1% en mars).

Cette inflation est plus forte qu’attendue puisque les observateurs avaient tablé sur un taux de 1,6% auparavant. Reste que l’inflation prise en compte par la BCE est celle qui ne comprend pas les prix des produits alimentaires conditionnés et les prix de l’énergie. L’inflation tombe alors à 1,3% contre 1% en mars.

Pâques a bien aidé

Comment expliquer ce rebond ? Tout d’abord, l’inflation allemande est repartie vers le haut (+2%) et a ainsi amélioré le chiffre européen. Mais les observateurs estiment aussi que le calendrier de Pâques a entrainé des hausses de prix, notamment dans le tourisme et le loisir.

Reste que ce chiffre ne devrait donc pas modifier à court terme la politique monétaire de la BCE qui vise une inflation légèrement inférieure à 2%. Pour le moment, l’institution ne parvient pas à atteindre cet objectif et continue de reporter à plus tard les hausses de taux pour continuer de soutenir l’économie. Les taux ne devraient d’ailleurs pas bouger pendant les deux prochaines années, alors que la croissance européenne montre quelques signes d’essoufflement.

Si la France ou l’Espagne s’accrochent, la locomotive allemande est au point mort. Berlin ne vise qu’une croissance de +0,5% cette année.