BFM Business

Temps de travail: "que les ministres soient un peu plus pudiques", tance Philippe Martinez (CGT)

Alors que le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a appelé les Français à travailler plus, le patron de la CGT estime qu'il s'agit là d'un discours daté et en dehors de la réalité du terrain.

Visiblement, la petite phrase passe mal. Hors caméra, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a jugé que les Français "ne travaillaient pas assez". "Le volume des heures travaillées en comparaison de nos voisins du G7 et des grands pays de l'OCDE est insuffisant", a-t-il ainsi expliqué.

Pour le patron de la CGT, Philippe Martinez, il s'agit d'un "vieux discours qu'on entend depuis des années" explique-t-il sur BFM Business dans l'émission Good Morning Business ce mardi. "C'est sûr que tous ceux qui sont menacés de licenciement (…) ne vont pas travailler assez, eux", ironise-t-il.

"Il devrait n'y avoir que du positif" dans le travail

"Le problème, c'est le chômage", insiste Philippe Martinez. "Par contre, il y a des gens qui travaillent trop. Et d'ailleurs qui meurent à cause du travail, de trop de travail et il y a tous ceux qui ne travaillent pas assez, parce qu'ils sont au chômage. Donc il faut que les ministres soient un peu plus pudiques quand ils parlent de ceux qui sont au travail parce qu'ils méconnaissent la réalité du travail, la réalité de la souffrance au travail".

Le travail ne doit cependant pas être vu que du point de vue de la souffrance qu'il peut générer, selon la CGT. "Il devrait n'y avoir que du positif", souligne ainsi Philippe Martinez. "Parce que le travail, c'est mettre en œuvre ses compétences, sa qualification, c'est avoir une vie sociale. J'ai demandé au président de la République d'avoir un vrai débat national sur le travail" assure-t-il. "C'est un vrai problème alors que le travail devrait permettre de s'épanouir, d'avoir une vie sociale, de mettre en œuvre ses qualifications, de gagner de l'argent…"

Thomas Leroy