BFM Business

Procès Tapie : Stéphane Richard «tout à fait serein» pour la suite

Invité exceptionnel de BFM Business, le PDG D’Orange est revenu sur son implication dans le procès Tapie, alors que le parquet a décidé de faire appel de la relaxe dont il bénéficié, début juillet.

C’est sa première prise de parole publique depuis la relaxe générale du 9 juillet dernier. Le PDG d’Orange était l’invité exceptionnel de BFM Business, ce jeudi dans Inside. Interrogé sur la suite de ce dossier, Stéphane Richard s’est dit « tout à fait serein » alors que le parquet a décidé de faire appel.

« Je n’ai jamais pensé que c’était terminé » assure-t-il aujourd’hui, avant d’assurer que la décision du 9 juillet était « une leçon de droit (…) J’imagine bien que pour les magistrats qui ont poussé ces accusations pendant des années, c’était difficilement acceptable en l’état. Je le regrette mais c’était le jeu » affirme-t-il.

Cet appel, « on l’abordera avec la même énergie, le même travail et la même conviction : il n’y a rien de pénal dans ce dossier. » Surtout, la question de son mandat ne semble plus à l’ordre du jour alors qu’une condamnation aurait clairement mis en péril son poste. « Je suis remonté sur mon cheval. Avec l’équipe, on a mis les pleins gaz, je ne me pose pas la question sur mon mandat » assure-t-il.

Pour rappel, l'actuel PDG d'Orange était directeur de cabinet de la ministre de l'Économie et des Finances de Christine Lagarde, lorsque cette dernière avait autorisé l’arbitrage contesté avec Bernard Tapie, en 2007.