BFM Business

Prix du tabac, permis, égalité salariale... Tout ce qui change au 1er mars

Hausse du prix du tabac, nouveau permis pour les cyclomoteurs, obligation pour les grandes entreprises de publier un index de l'égalité salariale hommes-femmes... Ce 1er mars s'accompagne de plusieurs nouveautés qui vont changer le quotidien et toucher le portefeuille des Français.

Comme chaque début de mois, plusieurs changements sont à prévoir pour le quotidien et le portefeuille des Français à compter de vendredi. Ce 1er mars sera notamment marqué par une nouvelle hausse des tarifs sur le tabac, un nouveau permis de conduire pour les cyclomoteurs légers, une nouvelle mesure dans les entreprises en faveur de l’égalité salariale entre les hommes et les femmes… Tour d’horizon.

Hausse du prix du tabac 

Les fumeurs risquent de grincer des dents. Comme le prévoit le projet de loi de finances 2019, les taxes sur le tabac augmenteront ce vendredi. Le prix du paquet de cigarettes devrait ainsi bondir de 50 à 60 centimes vendredi. Du moins pour les marques qui décideraient de répercuter cette hausse de taxes sur le prix d’achat (80% du prix du tabac est constitué de taxes).

Les prochaines hausses sont prévues en mars 2020 (50 centimes) et en novembre 2020 (40 centimes). L’objectif du gouvernement est d’arriver au paquet à 10 euros en 2020.

Un index pour l'égalité salariale hommes-femmes

  • Objectif transparence. Ce vendredi, toutes les entreprises de plus de 1000 salariés devront publier un index de l’égalité salariale hommes-femmes. Le calcul de cet outil se base sur plusieurs indicateurs tels que les écarts de rémunération entre hommes et femmes, les écarts de taux d’augmentations et de promotions, les congés maternité…

Pour être considérées comme "bonnes élèves", les entreprises concernées devront obtenir un score d’au moins 75 sur 100, faute de quoi elle auront trois ans pour se mettre en conformité. Si aucun progrès n’est constaté à l’issue de ce délai, elles pourront écoper de sanctions financières allant jusqu’à 1% de leur masse salariale.

Nouveau permis AM

Aussi appelé BSR, le permis AM qui concerne les cyclomoteurs légers (50 cc ou moins) et les voiturettes sans permis va subir quelques modifications en ce 1er mars. Désormais, la formation pratique durera huit heures au lieu de sept. Elle sera répartie sur deux demi-journées.

L’heure supplémentaire sera consacrée à la sensibilisation aux risques routiers. Une séance au cours de laquelle la présence d’au moins un des parents des élèves mineurs (la formation est accessible à partir de 14 ans) sera obligatoire.

Par ailleurs, les élèves devront désormais porter les "équipements adaptés à la conduite d’un véhicule à deux roues à moteur", à savoir casque, gants, blouson, pantalon ou combinaison, chaussures fermées et montantes, etc.

L’éco-PTZ simplifié

Lancé en 2009, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt à taux nul permettant de financer des travaux d’économie d’énergie dans son logement. Jusqu’à présent, ceux qui souhaitaient en bénéficier devaient s’engager sur un "bouquet de travaux", c’est-à-dire sur "deux à six opérations" (isolation de la toiture, installation d’une production d’eau chaude sanitaire ou d’un chauffage utilisant les énergies renouvelables…). Cette condition est supprimée à compter de ce 1er mars.

À noter que l’éco-PTZ sera également ouvert à tous les logements achevés depuis plus de deux ans à partir de cet été.

  • Le French Tech Visa étendu à toutes les entreprises "innovantes"

Lancé en 2017 pour "attirer les talents" et "les entrepreneurs du monde entier", le French Tech Visa évolue. Cet outil permet aux fondateurs de start-up ou aux talents désireux de rejoindre une start-up en France de bénéficier d’une procédure "simplifiée et accélérée" pour obtenir un titre de séjour.

Jusqu’à présent, le French Tech Visa était réservé aux entreprises du numérique. Il est désormais étendu à toutes "les entreprises identifiées comme innovantes".

Paul Louis